Actualités

Le conseiller Jacques Poitras proposera d’interdire les bouteilles de plastique dans les édifices municipaux de Longueuil

Le conseiller Jacques Poitras proposera d’interdire les bouteilles de plastique dans les édifices municipaux de Longueuil
Francois Laramée
le 28 janvier à 09:45

Celui qui débute sa 23e année à titre de conseiller municipal du district Parc-de-la-Cité, M. Jacques E. Poitras, invite ses collègues du conseil municipal à tenir un débat sur la réduction du plastique à usage unique. Il souhaite que la ville de Longueuil se montre plus ambitieuse que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), qui examine actuellement la possibilité d’élargir la consigne aux bouteilles de plastique.  Monsieur Poitras a décidé de faire de l’environnement son nouveau cheval de bataille en multipliant les entrevues sur ce sujet, depuis quelques semaines. En juillet dernier le conseiller de l’arrondissement de Saint-Hubert avait également demandé à ses collègues de se pencher sur la possibilité de légiférer sur l’utilisation des pailles de plastique ainsi que sur les gobelets en styromousse.

Jacques Poitras estime que la Ville pourrait d’abord les interdire dans l’ensemble des édifices municipaux, les organismes paramunicipaux et lors des différents événements tenus et financés par la Ville de Longueuil. Il déposera d’ailleurs un avis de proposition allant dans ce sens lors du prochain conseil de janvier, soit mardi soir prochain, et pourrait ensuite être adopté dès le mois de février. Par ce geste monsieur Poitras souhaite évidemment que la Ville de Longueuil donne l’exemple mais il veut aussi que la population embarque dans le mouvement parce qu’il faut absolument prendre des moyens concrets pour réduire notre empreinte écologique.

Rappelons que près de 1 milliard de bouteilles d’eau en plastique sont achetées chaque année dans le monde et que moins d’un dixième est recyclé (11 % pour le Canada). Seulement au Québec, 30 % des bouteilles ne seraient jamais recyclées.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.