Actualités

La Ville de Saint-Lambert met ses drapeaux en berne en mémoire de l’ancien maire André Bourbeau

La Ville de Saint-Lambert met ses drapeaux en berne en mémoire de l’ancien maire André Bourbeau
Pierre Turbis
le 27 mars à 15:25

À la suite de l’annonce du décès d’André Bourbeau, la Ville de Saint-Lambert met ses drapeaux en berne en hommage à cet ancien maire et en témoignage de sa sympathie pour ses proches durement éprouvés.

 

« C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès d’André Bourbeau. Saint-Lambert perd ainsi un de ses bâtisseurs dont l’implication pour sa collectivité mérite hommage et reconnaissance. Sa nomination en tant que député, puis à titre de ministre au sein de plusieurs ministères, a fait rejaillir beaucoup de fierté sur notre communauté. Au nom de mes collègues du conseil municipal et des employés de la Ville de Saint-Lambert, j’offre mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches », a déclaré le maire Pierre Brodeur.

 

André Bourbeau a fait son entrée en politique en 1970 d’abord comme conseiller municipal de Saint-Lambert. En 1978, il est devenu maire. En 1981, il a quitté ses fonctions à la mairie pour devenir député provincial où il a fait une belle carrière jusqu’à devenir ministre au sein de plusieurs ministères.

 

Parmi ses réalisations majeures comme maire, rappelons-nous l’acquisition du terrain de la Voie maritime pour y créer le parc imposant qu’il est aujourd’hui, l’acquisition de l’ancienne école Saint-Michel qui a servi de centre de loisirs jusqu’en 2011 et la création du musée Marsil qui a été un atout culturel pour la municipalité jusqu’à son déménagement à Montréal en 2013.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.