Actualités

La Ville a gagné sa poursuite en première instance, l’éditeur va en appel : Un nouveau chapitre de la saga contre le Journal de Saint-Lambert le 21 février

La Ville a gagné sa poursuite en première instance, l’éditeur va en appel : Un nouveau chapitre de la saga contre le Journal de Saint-Lambert le 21 février
Francois Laramée
le 31 janvier à 11:30

La saga de la poursuite contre le Journal de Saint-Lambert, par la Ville, connaîtra un nouveau chapitre le 21 février prochain lorsque la Cour d’appel entendra les arguments de l’éditeur de la publication qui n’accepte pas le jugement initial qui l’a condamné à verser 130 000 $ pour diffamation.

En mars 2017, la juge Marie-Claude Amstrong donnait gain de cause à la Ville de Saint-Lambert, à son ancien maire Philippe Brunet, à quatre conseillers ainsi qu’à l’ancienne directrice général de la Ville, madame Lortie, dans leur poursuite en diffamation à l’encontre du journal de Saint-Lambert. Dans son jugement, la magistrate indique avoir étudié environ 40 articles publiée entre 2011 et 2013. Elle en arrive à la conclusion que l’éditeur, David Léonardo, a favorisé les adversaires politiques des élus de l’époque, il s’est mis au service du conseiller Alain Despatie, il a manqué de respect allant même jusqu’à traiter des élus de « lèche botte ».

L’éditeur avait été condamné à verser 130 000 $ plus les frais de justice.

Lors de son premier « mot du maire » de l’année, lundi dernier, lors de la toute première séance du Conseil de 2019, le maire de Saint-Lambert a clairement indiqué qu’il avait un peu beaucoup assez de la désinformation véhiculée principalement et encore aujourd’hui par le même journal.

A titre d’exemple, il a rectifié les chiffres véhiculés par le Journal de Saint-Lambert au sujet des frais de ladite poursuite. Il en a couté, à ce jour, 260 000 $ pour assurer la défense de la Ville et il en coutera un maximum de 40,000$ pour représenter la ville dans le cadre de la défense, lors de l’appel du 21 février prochain.

« En 2019, je n’hésiterai pas à rectifier le tir publiquement lorsque nous serons, encore, face à de la désinformation médiatique ».

Également, dans le dernier bulletin municipal, l’administration lambertoise invite les citoyens mordus ou intéressés à la vie municipale, à consulter le site internet de la Ville, ou à s’inscrire à l’infolettre hebdomadaire au www.saintlambert.ca/fr/infolettre. Aussi, les citoyens ont accès à B-CITI et aux diverses publications publiées annuellement et distribuées par la poste aux Lambertois.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.