Actualités

Gouvernement Trudeau : la lune de miel se poursuit, selon le député Michel Picard

Gouvernement Trudeau : la lune de miel se poursuit, selon le député Michel Picard
Pascal
le 27 juin à 00:00

Le député fédéral de Montarville, Michel Picard, a dressé un bilan pour le moins positif de la dernière session parlementaire de son gouvernement, et est d’ailleurs convaincu qu’une majorité de citoyens partage sa vision. «On est parvenus à conserver cette vision positive de la nouvelle équipe Trudeau, a expliqué ce matin le récent arrivé à la Chambre des communes. «Ce vent de changement a dépassé largement le cliché politique, pour finalement se concrétiser et permettre aux gens de voir à quel point la politique fédérale est plus près d’eux que jamais ils ne l’auraient crû auparavant.» M. Picard voit d’ailleurs cette proximité avec les citoyens d’une des plus belles réussites de son gouvernement, et assure que son bureau de circonscription est plus accessible que jamais. «C’est important d’avoir un bureau qui est proche du monde. […] Le bureau de circonscription est là à 100 %, toute l’année. Mon équipe règle 98 % des problèmes [qui découlent de compétences fédérales] directement du bureau. On parle de dossiers concrets locaux comme l'assurance chômage, l'allocation familiale, les visas, l'immigration, etc.», a-t-il expliqué. Consultations Par ailleurs, le député montarvillois entamera dès cet été une vaste consultation à l’échelle de la province sur la question de la sécurité publique qui aura d’ailleurs comme premier arrêt la circonscription de Montarville. «On consulte de plus en plus les gens sur nos dossiers, nous souhaitons que les gens répondent à nos consultations. C’est le moment ou jamais où les gens peuvent dire ce qu’ils pensent et ce qu’ils souhaitent, pour que je puisse ensuite transférer l’information au gouvernement que nous représentons, et c’est comme ça que la voix des Montarvillois est entendue à Ottawa.» Les consultations prendront la forme de rencontres, dans des salles publiques, où seront invités citoyens, organismes et groupes de la société civile à discuter, échanger, et poser des questions. «Le but c’est finalement d’avoir une politique ministérielle qui corresponde aux attentes des gens. La grosse différence avec les 10 dernières années, c’est qu’on prend la peine de demander aux gens ce qu’ils pensent», a expliqué celui qui est également Secrétaire parlementaire du ministre de la Sécurité publique. Pour conclure, M. Picard assure travailler de concert avec les maires des municipalités de la circonscription (Saint-Basile, Saint-Bruno, Sainte-Julie) pour organiser le financement nécessaire aux infrastructures de la région.  


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.