Actualités

Fin de session libérale: le néodémocrate Pierre Nantel dresse un bilan «mitigé»

Fin de session libérale: le néodémocrate Pierre Nantel dresse un bilan «mitigé»
Pascal
le 27 juin à 00:00

Le député néo-démocrate de Longueuil–Saint-Hubert, Pierre Nantel, accuse le gouvernement Trudeau de n’avoir effectué que des changements en surface depuis son arrivée au pouvoir. Du même souffle, il avoue toutefois que les libéraux ont «entrepris de réparer certains dommages causés par les conservateurs.» M. Nantel s’en est notamment pris au caucus québécois du Parti libéral, à qui il reproche d’avoir manqué de leadership dans le dossier d’Aveos, au risque «d’exporter à l’étranger de bons emplois». Il croit également que les députés libéraux ont failli à la tâche dans le dossier du lait diafiltré, qui touche bon nombre d’agriculteurs montérégiens. Nouveau rôle Quant aux domaines de l’aviation et de l’aérospatial, le député dit faire tout en son possible pour faire rayonner le savoir-faire rive-sudois. «Je me suis levé en Chambre pour défendre les intérêts des Longueuillois et des Hubertains sur les enjeux de l’aérospatiale et de l’aéroport, et je continuerai à le faire toutes les fois que le gouvernement reculera sur ses promesses électorales», a expliqué celui qui est depuis peu Président du caucus multipartite aérospatiale de la Chambre des communes. Le député invite également tous les élus de la région à mettre l’épaule à la roue pour convaincre le constructeur automobile Peugeot de mettre sur pied une usine de voitures électriques à Longueuil, un souhait que le député avait déjà énoncé en janvier dernier. «Je crois fermement que nous avons le devoir, en tant qu’élus de Longueuil, de tout mettre en œuvre afin d’attirer cette entreprise ici, dans notre coin de pays», avait expliqué en janvier M. Nantel.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.