Actualités

Environnement : Saint-Amable s’inspire de sa jeunesse

Environnement : Saint-Amable s’inspire de sa jeunesse
Pascal
le 25 avril à 16:50

Saint-Amable parlait environnement hier : pendant que la Ville dévoilait sa politique environnementale municipale, des dizaines de jeunes de la région, eux, ont célébré le Jour de la Terre.

«Pendant de nombreuses décennies, on a agi de façon un peu insouciante, en pensant que la Terre était inépuisable, a expliqué Stéphane Bergeron, député de Verchères.

«C’est important que nos jeunes nous rappellent qu’il est important qu’on leur lègue une planète aussi saine, voire davantage que celle dont on a hérité. C’est ce que font nos jeunes aujourd’hui; ils nous interpellent pour que le concept de développement durable ne soit pas qu’un slogan».

Les jeunes ont en effet interpellé les adultes sur place grâce à une dizaine de kiosques qui permettaient à la fois de fournir des conseils pratiques sur la protection de la planète, en plus de traiter plus longuement des grands enjeux de l’environnement.

Optimisme

Le discours des jeunes Rive-Sudois était à la fois empreint de passion et d’optimisme.

«Souvent quand on parle d’environnement, on a tendance à en parler comme d’un fardeau. Mais la manière dont ç’a été amené, c’est avec une vision positive, et ça nous amène davantage à vouloir travailler», a souligné le député bloquiste de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères, Xavier Barsalou-Duval.

Quant à sa politique municipale en environnement, la Ville a sélectionné 109 mesures et 21 orientations regroupées en sept axes d’intervention : l’eau, l’air, les sols, les matières résiduelles, les énergies, les espaces verts et la gestion municipale.

Cette politique est le fruit de différents sondages menés auprès des citoyens et des recommandations d’un comité formé d’élus et de fonctionnaires municipaux.

«Les municipalités se doivent aussi de travailler sur des pistes de solutions applicables à notre milieu de vie. Saint-Amable offre les commodités d’une ville mais aussi le confort et le bien-être de vivre dans la nature», a souligné le maire François Gamache.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.