Actualités

Élections partielles à Saint-Philippe ce dimanche

Élections partielles à Saint-Philippe ce dimanche
Pascal
le 04 mars à 22:10

Une élection partielle pour élire le nouveau conseiller municipal du district 1 à Saint-Philippe aura lieu ce dimanche.

Manon-Josée D’Auteuil affrontera Didier Marchione pour le siège laissé vacant par Jean-Claude Poissant, désormais député fédéral de La Prairie.

Une voix pour le monde agricole

Manon-Josée D’Auteuil se présente à cette élection avec la firme conviction que Saint-Philippe a besoin d’une voix forte pour représenter les agriculteurs de sa région.

«C’est triste de voir que les jeunes de notre région ont de moins en moins accès aux fermes car les prix sont très élevés. Il faut trouver un moyen d’assurer la survie de l’économie agricole dans la région», a expliqué Mme D’Auteuil.

Même si elle reconnaît avoir peu de temps avant les prochaines élections générales municipales, elle a déjà des projets pour la suite des choses.

Elle jongle entre autres avec l’idée d’implanter un taux de taxation particulier pour les immeubles agricoles pour faciliter l’accessibilité à l’agriculture. Une option que le ministère des Affaires municipales rend possible, mais qui n’est pas appliqué à Saint-Philippe.

La candidate croit qu’un des défis pour l’avenir des agriculteurs à Saint-Philippe sera de composer avec l’urbanisation de la municipalité. «Le but n’est pas de s’opposer aux citoyens qui ont un mode de vie plus "citadin", mais simplement de s’assurer que la voix du monde agricole soit entendue et qu’une cohabitation respectueuse puisse exister.»

Et de trois

De son côté, Didier Marchione se présente pour la troisième fois à titre de candidat pour un poste de conseiller municipal à Saint-Philippe.

Il avait auparavant brigué le poste aux élections générales municipales de 2009 et de 2013, mais en vain.

En début de semaine, TVRS a tenté de rejoindre M. Marchione via l’administration de la Ville de Saint-Philippe. On nous a informés que le candidat avait pris connaissance de la demande, mais qu’il n’avait pas donné suite.

Vendredi après-midi, TVRS n’avait pas encore été en mesure de rejoindre M. Marchione pour une entrevue.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.