Actualités

Élections 2018 : le chemin de la victoire passe par la Rive-Sud, selon la mairesse de Longueuil

Élections 2018 : le chemin de la victoire passe par la Rive-Sud, selon la mairesse de Longueuil
Aimée Lemieux
le 11 septembre à 14:25

« Notre région fera la différence entre une victoire et une défaite, entre un gouvernement majoritaire et minoritaire », a lancé la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, devant la classe politique municipale, les principaux candidats aux élections et la communauté d’affaires de la Rive-Sud.

 

Dans le cadre d’une allocution organisée par la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-Sud (CCIRS), Sylvie Parent a indiqué mardi qu’il s’agit du « moment tout indiqué pour faire valoir nos revendications auprès des candidats qui souhaitent se faire élire ». La mairesse a effectivement profité du 20e jour de la campagne électorale, qui marque la moitié de la course, pour exposer les ambitions et les besoins de la Rive-Sud.

 

En matière de transport collectif, Sylvie Parent réclame le prolongement de la ligne jaune, un projet « attendu depuis 50 ans », l’implantation d’un tramway dans l’axe Taschereau ainsi que la construction d’un échangeur à proximité du chemin de Chambly et de la route 116. Pour « désengorger le secteur menant au pont Jacques-Cartier », la construction d’un viaduc près du boulevard Lafayette est également demandée.

 

« Environ 60 000 déplacements se font quotidiennement dans notre région », a-t-elle indiqué pour illustrer la densité routière.

 

L’importance d’un aéroport régional

 

L’aéroport de Saint-Hubert inaugurait sa piste principale il y a deux semaines, notamment grâce à un investissement de Québec, mais cet engagement n’est pas suffisant : le prochain gouvernement devra appuyer financièrement le projet d’aérogare, a martelé Sylvie Parent, puisqu’il s’agit d’un jalon fondamental en vue d’accueillir des compagnies aériennes à rabais.

 

Un financement accru de l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) et du Centre technologique en aérospatiale doit aussi être assuré par le gouvernement du Québec, selon la mairesse.

 

Pour une meilleure qualité de vie

 

« Pour améliorer la qualité de vie des citoyens, de nouveaux équipements, de nouvelles infrastructures sont nécessaires », a indiqué Sylvie Parent. C’est en ce sens qu’elle réclame le financement du Complexe culturel de Longueuil, un projet dans les cartons « depuis trop longtemps ».

 

La décentralisation des responsabilités et des budgets en matière de logement social est également réclamée par la mairesse, qui a rappelé que les « ressources sont insuffisantes » à Longueuil.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.