Actualités

Élection dans le district Saint-Charles: portrait de Mario Leclerc

Élection dans le district Saint-Charles: portrait de Mario Leclerc
Pascal
le 05 février à 00:00

Dans le cadre de l'élection prévue le 14 février dans le district Saint-Charles à Longueuil pour élire un conseiller municipal, TVRS vous présente un portrait des deux candidats qui s'affronteront.

Voici d'abord Mario Leclerc. Un portrait de sa rivale, Josée Latendresse, est disponible ici.

________________________________________________________________

Le candidat indépendant Mario Leclerc se présente dans le district de Saint-Charles avec l’intention d’amener une voix différente au Conseil de ville de Longueuil.

L’ancien candidat vert dans la circonscription de Longueuil--Charles-LeMoyne s’inquiète de l’omniprésence des représentants de l’équipe Caroline St-Hilaire à l’Hôtel de Ville et croit nécessaire qu’une certaine opposition questionne les décisions qui sont prises.

«C’est ce qui motive mon implication, a-t-il expliqué en entrevue à TVRS. En tant que démocrate, ça me dérange de voir un conseil de ville dominé par un seul parti».

Actuellement, outre Saint-Charles, l'entièreté des huit autres districts sont détenus par Action Longueuil, soit la formation politique de la mairesse.

Une «autocratie»

Sans jeter son dévolu sur l’administration en place, M.Leclerc a expliqué qu’il veut «être la personne qui pose des questions et obtient des réponses pour le citoyen. C’est le rôle de l’opposition, et présentement, de l’opposition, il n’y en a pas!»

L’homme politique a donné l’exemple du changement de nom de la rue Victoria en la rue Jean-Béliveau, une initiative qui selon lui s’est fait sans consultation aucune.

«Je ne remets pas en question l’importance du personnage, mais plutôt l’absence de consultation auprès de la population. L’administration St-Hilaire est rendue habituée de gouverner sans devoir rendre des comptes. […] C’est une autocratie.»

Il dit d’ailleurs comprendre la grogne des maires de Saint-Lambert, de Saint-Bruno-de-Montarville et de Brossard au conseil d’agglomération et critique à son tour le «manque de clarté» qui entoure certains dossiers.

M. Leclerc invite finalement l’ensemble des citoyens du district Saint-Charles à se déplacer en masse le 14 février pour élire leur nouveau conseiller municipal.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.