Actualités

Déversement d'eaux usées: l'opération est lancée à Longueuil

Déversement d'eaux usées: l'opération est lancée à Longueuil
Aimée Lemieux
le 15 novembre à 12:00

C’est aujourd’hui que la Ville de Longueuil commence le déversement de 162 millions de litres d’eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent. La réparation d’une conduite d’eau fissurée rend ce rejet inévitable, expliquait la municipalité lors de l’annonce de ces travaux.

L’opération sur cette conduite, qui est située entre la station de pompage Lafrance, à Longueuil, et le Centre d’épuration Rive-Sud, à Boucherville, mobilisera les équipes 24 h sur 24 h pendant les 8 prochains jours.

C’est une «perte de pression» notée en juin dernier qui explique la tenue de cette opération sous-marine, indiquait-on également.

«Nos plongeurs sont présentement en train de faire des travaux d’arpentage pour bien délimiter les points où les travaux devront être faits sur la conduite, et ce qui va se passer un peu plus tard aujourd’hui, c’est qu’on va couper des sections de la conduite endommagée qui seront remplacés dans les prochains jours», explique Louis-Pascal Cyr, porte-parole de la Ville de Longueuil.

Le scénario choisi demeure celui avec le moins d’impact, selon Louis-Pascal Cyr.

«C’est vraiment la période privilégiée pour faire ces travaux. Le niveau du fleuve est généralement élevé, les poissons ne sont pas en période de reproduction et il n’y a pas d’activités nautiques», dit-il.

Avant, pendant et après le déversement des eaux usées, Longueuil devra assurer un suivi rigoureux de la qualité de l’eau. 20 points d’échantillonnage, des «points de repère», ont été ciblés de part et d’autre du fleuve. Même son de cloche pour les berges — elles devront être inspectées régulièrement.

«Depuis plus d’une semaine, nous on est à pied d’œuvre afin de préparer les travaux, et aujourd’hui, tel que c’était prévu, on procède aux opérations un peu plus intenses. Jusqu’à maintenant, tout va bien», dit le porte-parole.

Deux équipes se relaient à l’heure actuelle. «Il y a un maximum de 10 personnes en tout et partout, alors on parle d’opérateurs de pelle, de plongeurs et de personnel de soutien», note Louis-Pascal Cyr.

Pour les citoyens, particulièrement les riverains de Longueuil et de Boucherville, la qualité de l’eau ne sera pas impactée, dit-on.

La Ville invite ces résidents à limiter leur consommation d’eau. Aucune coupure n’est cependant prévue.

Une campagne d’information a été mise sur pied, et est maintenant déployée sur les réseaux sociaux.

En cas de contact avec l’eau du fleuve pendant la période de rejet, il est conseillé de bien laver la zone touchée avec du savon, bien qu’il soit conseillé d’éviter tout contact avec celle-ci.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.