Actualités

Des fraudes de location immobilière dans la MRC de Roussillon

Des fraudes de location immobilière dans la MRC de Roussillon
Emilie Tremblay
le 04 septembre à 11:00

La Régie intermunicipale de police Roussillon invite les citoyens à la prudence alors que des fraudeurs se servent des petites annonces de logement pour arnaquer les potentiels locataires.

Il afficheraient des annonces pour des logements dont ils ne sont pas propriétaires ou qui n’existent tout simplement pas.

Si peu de fraudes liées à la location immobilière ont été rapportées à la Régie, elles sont bien présentes à l’échelle nationale et pourraient faire des victimes sans que les policiers en soient informés.

Les stratagèmes les plus fréquents sont de créer des petites annonces pour louer des logements à des prix plus bas que des loyers semblables sur le marché. Les fraudeurs demandent ensuite aux locataires potentiels de fournir des renseignements personnels et d’envoyer le premier et le dernier mois de loyer afin de réserver le logement, et ce, sans qu’ils puissent visiter l’endroit.

Une arnaque similaire se fait également lors des locations de propriétés de vacances dans des endroits très touristiques. Les fraudeurs vont aussi exiger qu’un paiement soit fait pour garantir la réservation, alors que dans les faits, les vacanciers ne pourront pas y avoir accès.

Pour éviter ce type de fraude, les policiers recommandent de s’assurer que l’adresse d’un logement à louer est indiquée dans l’annonce, que le locateur est disponible par téléphone et pas seulement pas courriel et qu’il est possible de visiter l’endroit avant de conclure le contrat de location. Les futurs locataires devraient aussi rechercher sur le Web la valeur moyenne des loyers dans le secteur recherché et se méfier de ceux en bas de cette moyenne.

Les citoyens qui auraient fourni des renseignements personnels doivent communiquer avec les agences de crédit Equifax et TransUnion.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.