Actualités

Crise dans l’agglomération : la mairesse St-Hilaire écorche les maires dissidents

Crise dans l’agglomération : la mairesse St-Hilaire écorche les maires dissidents
Pascal Dugas Bourdon
le 19 octobre à 14:20

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, a profité de la dernière séance du conseil de Ville, hier, pour servir une grinçante réplique aux maires des villes liées désireux de quitter l’agglomération.  En présumant, de façon à peine voilée, que les maires des villes liées font preuve d’opportunisme politique en voulant quitter l’agglomération, Mme St-Hilaire a rappelé, pour une énième fois, son désir de passer à autre chose. «Pendant que certains maires aimeraient refaire de vieilles batailles stériles – comme par hasard, à un an des élections [municipales] – personnellement, je préfère regarder en avant», a dit la mairesse avec ironie. Cette dernière assure, à la lumière d’études faites sur le sujet, que ce sont les villes liées, et non pas l’agglomération, qui sont responsables de l’augmentation des coûts. «Les services, dans notre agglomération, sont fournis à un moindre coût que dans l’ensemble des autres villes du Québec, a expliqué la mairesse en se basant sur une étude du HEC de cette année. «Avant de lancer un énième débat de structure, je pense qu’il faudrait que chacune des villes regarde dans sa propre cour.» Rappelons que les maires de Brossard, Saint-Bruno et Saint-Lambert ont récemment menacé d’organiser un référendum dans leur ville respective pour demander à quitter l’agglomération, critiquant la gestion et le financement de cette dernière.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.