Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Un don de 50 000 $ à deux organismes de Boucherville

COVID-19 RIVE-SUD : Un don de 50 000 $ à deux organismes de Boucherville
Juliette Poireau
le 09 avril à 12:00

Les membres du conseil de la Ville de Boucherville ont décidé à l’unanimité d’offrir un don supplémentaire de 25 000 $ au Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB) et au Comité d’entraide de Boucherville (CEB).

Cette décision répond à la forte progression du nombre de cas de COVID-19 en Montérégie. Ainsi, cette aide financière permettra d’aider davantage les citoyens démunis de Boucherville. Ce don s’ajoute aux autres 25 000 $ offerts cette semaine aux deux organismes pour un total de 50 000 $.

Ces sommes serviront à bonifier les services d’aide alimentaire ainsi que l’accompagnement aux personnes vulnérables.

Rappelons que le CABB offre plusieurs services, dont une banque alimentaire, un service de transport et de l’accompagnement envers les individus qui ont besoin de réconfort et de soutien. L’organisme aide également les autres organisations du territoire en dirigeant les citoyens qui demandent de l’aide vers les bonnes ressources.

De plus, le CABB et la Ville de Boucherville ont mis en place un système de jumelage permettant aux familles de trouver un gardien pour les enfants.

Une plateforme d’aide est également disponible pour les citoyens qui souhaitent offrir leur temps en effectuant les emplettes d’une famille dans le besoin ou d’autres personnes, par exemple. Cette initiative permet aussi de trouver de l’aide.

Le Comité d’entraide, quant à lui, recueille des denrées alimentaires et des dons pour les familles démunies ou qui se retrouvent dans une situation d’insécurité alimentaire.

La Ville de Boucherville tient cependant à rappeler que les organismes communautaires demandent de ne plus faire de dons de denrées alimentaires pour l’instant, car leurs banques sont suffisamment remplies grâce aux dons d’aliments de Moisson Rive-Sud et des marchands du territoire. Idem pour les dons de vêtements, car les deux principaux organismes qui les gèrent sont présentement fermés.

« En ce moment, la priorité est le partage des ressources et la distribution des paniers de dépannage alimentaire », selon la Ville.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.