Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Les députés fédéraux en mode action

COVID-19 RIVE-SUD : Les députés fédéraux en mode action
Juliette Poireau
le 02 avril à 11:15

Les députés fédéraux du Bloc Québécois Xavier Barsalou-Duval de la circonscription Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères et Denis Trudel de Longueuil–Saint-Hubert répondent tous deux à l’appel du premier ministre François Legault, qui a invité la population à venir en aide aux organismes communautaires.

En effet, les deux députés débloquent chacun des milliers de dollars pour soutenir les organismes de leur comté.

Xavier Barsalou-Duval compte distribuer un montant d’environ 8 000 $ pour les organismes d’aide alimentaire et de soutien aux citoyens dans le besoin, ainsi qu’aux médias de son territoire.

Les organismes d’aide alimentaire recevront près de 3 000 $, qui proviennent en fait de l’augmentation de salaire annuelle du député lui-même. En effet, chaque année, les députés fédéraux reçoivent une indexation automatique de leurs salaires qu’ils ne peuvent refuser. « En ces circonstances où nombre de mes concitoyens perdent leur source de revenus, je considère que le moment est bien mal choisi pour s’accorder des augmentations de salaire », soutient M. Barsalou-Duval, par voie de communiqué. C’est pourquoi il tient à poser ce geste de solidarité.

Pour les organismes qui viennent en aide aux personnes dans le besoin, le bureau du député a entrepris une campagne d’achat publicitaire auprès de ces organisations. Ce moyen de financement est une alternative pour les députés fédéraux car ces derniers n’ont pas de budget discrétionnaire à leur disposition pour soutenir les organismes de leur comté. Un montant de 500 $ maximum est disponible par organisme, par publicité.

Finalement, dans la même optique, M. Barsalou-Duval s’engage à appuyer davantage les médias locaux qui vivent d’importantes difficultés économiques en raison d’une chute massive des revenus publicitaires.

Pour sa part, Denis Trudel a annoncé l’achat de publicités par son bureau de circonscription à hauteur de 3 000 $ auprès des organisations communautaires qui œuvrent dans le domaine de l’aide alimentaire.

Par voie de communiqué, il a déclaré : « Dans le contexte économique qu’on vit actuellement, les organismes communautaires sont le dernier rempart pour bien des familles afin de pouvoir subvenir à leurs besoins essentiels. La pression sur eux est énorme avec les demandes d’aide alimentaire qui se multiplient, et c’est essentiel qu’ils puissent continuer d’aider les gens qui en ont besoin. »

Les deux députés invitent également les citoyens qui sont en mesure de le faire, de devenir bénévoles pour soutenir les organismes et venir en aide aux personnes vulnérables. Pour ce faire, rappelons que le gouvernement du Québec a mis en place une plateforme de jumelage d’organismes et de bénévoles : jebenevole.ca.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.