Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Le point sur la pandémie à la MRC de Roussillon

COVID-19 RIVE-SUD : Le point sur la pandémie à la MRC de Roussillon
La directrice de la santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier et le préfet de la MRC de Roussillon, Christian Ouellette
Juliette Poireau
le 15 avril à 15:00

La directrice de la santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier, le préfet de la MRC de Roussillon, Christian Ouellette, ainsi que trois directeurs des services de police du territoire se sont réunis aujourd’hui, mercredi 15 avril, pour faire le point sur la pandémie de COVID-19 dans cette région.

En Montérégie, la MRC de Roussillon est le deuxième secteur le plus touché par la pandémie de COVID-19 après l’Agglomération de Longueuil. En date d’aujourd’hui, elle compte 237 cas, ce qui correspond à 14 % de tous les cas de la Montérégie.

Le Dre. Julie Loslier en a profité pour rappeler l’importance du respect des recommandations en cette approche du pic de la contamination normalement prévu vers le 18 avril. Ainsi, les mesures de surveillance et d’interventions policières sont renforcées afin de mieux contrer la propagation du virus sur ce territoire.

Les directeurs des services de police sont sur la même longueur d’ondes quant aux interventions concernant les délits liés à la COVID-19. La sensibilisation, la communication et la collaboration sont priorisées, mais la coercition est prise en compte envers les personnes récalcitrantes qui ne respectent pas les mesures. En effet, des rondes policières auprès des commerces ouverts sont effectuées pour vérifier s’il s’agit de services essentiels, et des constats d’infraction sont distribués.

Toutefois, le directeur du Service de police du Roussillon, Marc Rodier, rappelle que « les constats et les rapports d’infraction sont les moyens ultimes dédiés aux personnes qui ont déjà été interpellées, qui montrent de la réticence ou qui ne veulent collaborer ».

M. Christian Ouellette a pour sa part parler des mesures prises par les partenaires de la MRC, notamment la communication directe avec les personnes vulnérables, la fermeture des lieux de rassemblements comme les parcs, la mise en place de ressources de bénévoles, ou encore l’échange de matériels de protection dans les services essentiels. Il recommande aux citoyens de respecter les consignes émises par la santé publique pour assurer « la sécurité des familles et surtout, surtout des aînés ».

La MRC de Roussillon a d’ailleurs mis en place une Déclaration de coopération et de collaboration qui comprend toutes les villes et organismes du territoire.

Considérant une possible reprise des activités économiques et sociales à partir du 4 mai, la MRC de Roussillon déclare : « Nous travailons en étroite collaboration avec le comité technique de relance de la Communauté métropolitaine de Montréal ainsi que d’autres organismes régionaux pour favoriser la relance économique de notre région. Déjà, d’entrée de jeu, nous pouvons affirmer que l’achat local et les mesures d’accompagnement aux entreprises seront au cœur des actions de l’équipe de développement économique de la MRC de Roussillon. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.