Actualités

Course à la chefferie d'Action Longueuil : entretien avec Josée Latendresse

Course à la chefferie d'Action Longueuil : entretien avec Josée Latendresse
Aimée Lemieux
le 24 mars à 13:05

Maintenant plus d’un mois que Caroline Saint-Hilaire a indiqué qu’elle ne solliciterait pas de troisième mandat à la mairie de Longueuil aux élections municipales de novembre prochain et qu’elle démissionnait, par le fait même, comme chef du parti Action Longueuil. Depuis l’annonce de son départ, Josée Latendresse et Sylvie Parent ont affirmé leur intention de succéder à la mairesse.

TVRS s’est entretenu avec la première candidate, Josée Latendresse, résidente de Longueuil depuis 35 ans. Lumière sur ses réflexions.

Conseillère municipale dans le district Saint-Charles depuis 2016, Josée Latendresse est également :

- Présidente du comité consultatif agricole

- Présidente de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable

- Coprésidente de la Commission de l’environnement et de l’aménagement de l’agglomération de Longueuil

- Membre de la Commission du budget, des finances et de l’administration de l’agglomération de Longueuil

- Membre du comité consultatif d’urbanisme de l’arrondissement du Vieux-Longueuil

 

Voici les réponses à l’entretien qu’elle a accordé à TVRS :

 

Q. En premier lieu, pourquoi vous êtes-vous impliquée en politique municipale ?

R. Caroline Saint-Hilaire m’a inspiré et m’a invité à la joindre dans son équipe. J’aime être là où les décisions se prennent. Je suis pleine d’énergie, je suis contente de servir les citoyens depuis un peu plus d’un an et je souhaite établir un rôle de grande proximité avec eux. Mon parcours professionnel est large : mes devoirs sont faits et je suis prête pour ce nouveau défi.

 

Q. Quelles sont vos motivations à vous présenter comme chef d’Action Longueuil ?

R. Avant tout, je dirais que c’est un choix naturel. Je suis prête.

 

À la suite de l’annonce de Caroline Saint-Hilaire, le mois dernier, près du 2/3 des élus d’Action Longueuil ont dit vouloir se rallier derrière moi. Ils disent reconnaître des qualités de chef : je suis rassembleuse, dynamique et j’ai une expérience riche. Mon leadership est appuyé. Un facteur, évidemment, que j’ai pris en considération lors du dépôt de ma candidature.

 

Q. Quelles sont vos compétences et en quoi sont-elles pertinentes pour le poste convoité ?

R. Déjà un peu plus d’un an que je suis une élue d’Action Longueuil. Toutefois, j’estime que l’expérience politique ne s’acquière pas seulement dans un rôle d’élu.

Je comble des postes à la Communauté Métropolitaine de Montréal, à la Ville ainsi qu’à l’agglomération de Longueuil. Je touche à un spectre très large.

 

Depuis 20 ans, par différentes initiatives, je contribue au développement social, communautaire et économique de Longueuil. J’ai façonné le Longueuil d’aujourd’hui. Tantôt dans un poste «d’influenceur», tantôt dans un poste de consultante.

 

J’ai travaillé auprès de grandes municipalités et d’organismes dans le but d’innover, de moderniser et d’améliorer les structures existantes. Je suis expérimentée.

 

Q. Quels sont les principaux dossiers de la Ville de Longueuil qui vous tiennent à cœur ?

R. Les changements climatiques et le développement durable, ce sont des dossiers que je porte particulièrement. Nous devons être soucieux de l’environnement dans les changements à venir et les décisions futures.

 

J’accorde également une grande importance à la proximité avec les citoyens. Les technologies facilitent les communications, mais sur le plan humain, nous éloignent. Je veux être en grande proximité avec les citoyens et miser, en ce sens, sur la participation citoyenne.

 

Une de mes préoccupations, également, est de continuer à faire contrepoids à la Ville de Montréal. Autrement dit, rester innovateur et fort.

 

Q. Pensez-vous qu’il sera difficile de rallier les membres d’Action Longueuil qui sont actuellement divisés entre deux candidates ?

R. C’est une campagne particulière : elle n’est pas à longue haleine. C’est un sprint plutôt qu’un marathon. Mais déjà, beaucoup de gens sont déjà venus vers moi et m’ont démontré leur intérêt. J’irai tout de même à la rencontre des membres d’ici le 9 avril pour qu’ils me connaissent davantage. Je tiens à souligner, également, que chacun des talents sera utilisé.

 

Q. Dans l’éventualité où vous n’êtes pas élue chef d’Action Longueuil, votre carrière en politique municipale continuera-t-elle ?

R. Certainement.

 

Le vote des membres aura lieu le 9 avril prochain lors d’une assemblée générale extraordinaire.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.