Actualités

Contrecoeur: annonce de financement pour une zone industrialo-portuaire

Contrecoeur: annonce de financement pour une zone industrialo-portuaire
Pascal
le 03 mars à 22:55

La Ville de Contrecoeur recevra une portion du 300 millions $ octroyés par Québec pour financer la mise sur pied de 16 zones industrialo-portuaires à travers la province.

La part que recevra Contrecoeur n’a toutefois pas encore été dévoilée.

Le gouvernement du Québec en est présentement à finaliser la signature d'ententes de collaboration visant à former des comités locaux qui regrouperont les administrations municipales et portuaires.

Selon le ministre délégué aux Affaires maritime, Jean D’Amour, l’implantation d’une entreprise dans une de ces zones lui offre «un avantage comparatif considérable [grâce à un accès aux] marchés nord-américains et internationaux».

Une enveloppe budgétaire supplémentaire de 200 millions $, celle-là issue du ministère des Transports, aura pour objectif de soutenir les projets d'infrastructures portuaires et intermodales consacrés au transport des marchandises.

«Du réchauffé»

La porte-parole de l’opposition officielle en matière de Transport et députée de Vachon, Martine Ouellet, a été peu impressionnée par l’annonce de ce matin. Selon elle, le ministre D’Amour ne fait que «servir du réchauffé».

«C’est une annonce qui a déjà été faite au mois de juin et qui manque encore énormément de précisions. Rien ne nouveau n’a été annoncé ce matin», a-elle expliqué en entrevue à TVRS.

Selon elle, il est illogique que le gouvernement fédéral ne soit pas impliqué dans le projet.

«Le manque d’implication du gouvernement fédéral est inquiétant. Et parce qu’il a peur d’obtenir un non, le gouvernement Couillard n’ose pas faire de demandes à Ottawa. Ça prouve que les relations entre Québec et Ottawa ne sont pas aussi bonnes que le gouvernement le prétend.»

Devant l’enthousiasme des élus municipaux, dont celui de la mairesse de Contrecoeur Suzanne Dansereau, Mme Ouellet dit comprendre la réaction, mais ne la partage pas.

«Je comprends l’enthousiasme des élus municipaux, parce qu’ils veulent voir les dossiers avancer. Mais concrètement, rien n’avance.»

La mairesse satisfaite

La mairesse de Contrecoeur s’est quant à elle réjoui de l’annonce pour sa ville, qui «saura dynamiser l’économie locale».

«Avant 9 h ce matin, je n’avais pas la confirmation que Contrecoeur allait recevoir un seul sou pour notre zone industrialo-portuaire. Du réchauffé comme ça, j’en prendrais bien tous les jours», a-t-elle indiqué, faisait référence à l’expression utilisée par Martine Ouellet.

Mme Dansereau s’est d’ailleurs réjoui que Contrecoeur soit la seule municipalité du Québec à obtenir à la fois une zone industrialo-portuaire et un pôle logistique.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.