Actualités

Construction d'un viaduc à Brossard : registre tenu à l'hôtel de ville

Construction d'un viaduc à Brossard : registre tenu à l'hôtel de ville
Aimée Lemieux
le 27 mars à 13:00

La construction d’un viaduc à Brossard, qui doit surplomber l’autoroute 10, cause des réactions mitigées. Aujourd’hui, demain et mercredi, à l’hôtel de ville de Brossard, se tient un registre citoyen pour dénoncer le mode de financement proposé par le maire Paul Leduc.

«Brossard ensemble est pour la construction du viaduc. Il faut désengorger le trafic. Ceci dit, ce n’est pas aux Brossardois d’assumer à 100% les coûts de cette infrastructure», estime Doreen Assaad, conseillère municipale et chef du parti Brossard ensemble.

 

Doreen Assaad est ferme sur la question : Brossard doit entreprendre les démarches nécessaires pour financer le projet de viaduc, notamment par des subventions du gouvernement du Québec et de l’agglomération de Longueuil.

 

Et ce, au risque que des délais ralentissent l’échéance des travaux. «Il faut prendre le temps de bien faire les choses. La Ville doit faire ses devoirs», souligne-t-elle.

 

Ultimement, le registre, qui exige 1569 signatures, pourra être présenté au conseil municipal pour convaincre la mairie de revoir le mode de financement.

 

Si le nombre de signatures est atteint, le règlement pourrait faire l'objet d'un scrutin référendaire.

 

Le registre avait été reporté une première fois, il y a un mois, alors que la Ville de Brossard accusait l'opposition de relayer de fausses informations aux résidents de Brossard. Plus précisément, en termes de taxes qui seraient perçues par la Ville.
 
Trois issues possibles au registre, si le nombre de signature est atteint
 
Le directeur général de la Ville de Brossard, Nicolas Bouchard, explique que si les 1569 signatures sont recueillies, trois possibilités se présenteront au conseil municipal.

 
«À terme, les élus pourront abandonner le projet, le modifier, en termes de coûts, notamment et relancer le processus ou aller en référendum».
 
Dans tous les cas, indique Nicolas Bouchard, c'est le conseil qui aura le dernier mot.
 
Si le nombre est atteint, la Ville de Brossard émettra un communiqué, a-t-il souligné.
 
Retour sur le projet

 

Le 14 février dernier, réunis en conseil municipal, 6 élus ont choisi d’adopter un règlement d’emprunt de 47 M$ pour financer la construction du viaduc.

 

Une mesure qui implique un emprunt auprès d’une institution financière, remboursé par la taxation des citoyens.

 

En ce sens, une hausse des taxes municipales pour les futurs résidents et les citoyens actuels est prévue dans le cadre du projet.

 

Le pont d’étagement, qui reliera les quartiers «C» et «L» à Brossard, comprendra deux voies de circulation automobile, une piste cyclable unidirectionnelle et un trottoir dans chaque direction.

 

Un de ses objectifs est également d’assurer une meilleure fluidité à la future station du Réseau électrique métropolitain (REM).

 

Au moment d'aller sous presse, la Ville de Brossard n'avait pas retourné notre appel.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.