Actualités

Congestion sur l'autoroute 30 : les voies d'accotement bientôt utilisées pour le transport en commun

Congestion sur l'autoroute 30 : les voies d'accotement bientôt utilisées pour le transport en commun
Aimée Lemieux
le 29 août à 15:00

L’une des mesures avancées par les acteurs locaux pour désengorger l’autoroute 30, soit d’utiliser la voie d’accotement pour le transport en commun, sera mise en place à partir du 4 septembre, annonce le ministère des Transports du Québec (MTQ).

 

Le ministre André Fortin l’avait promis lors de son passage sur la Rive-Sud ce printemps, après une rencontre avec la Coalition A-30, sans toutefois préciser la date d’application. Ce sera finalement quelques jours après la rentrée scolaire que le tronçon routier, entre les autoroutes 10 et 20, pourra être emprunté par les sociétés de transport.

 

Autre bonne nouvelle pour les usagers de la route : l’utilisation de l’accotement sera autorisée lors des périodes de congestion, pas uniquement aux heures de pointe.

 

Deux critères «bien précis» devront être toutefois être respectés. Les autobus pourront circuler à une vitesse maximale de 50 km/h et devront réintégrer les voies régulières aux approches des bretelles d’entrée et de sortie.

 

Le covoiturage, les taxis et les véhicules électriques ne seront pas tolérés sur les accotements, indique par ailleurs le MTQ.

 

Notons finalement que ces voies conserveront leur vocation habituelle, donc demeurent un «refuge» en cas de panne.

 

Un comité de travail doit également être constitué pour identifier des mesures à moyen terme afin d’assurer une meilleure fluidité sur l’autoroute 30. Il s’agissait d’une autre demande de la Coalition, composée d’élus municipaux et d’organismes, à laquelle le ministre Fortin a répondu favorablement.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.