Actualités

Collision à Brossard : un piéton est toujours dans un état critique

Collision à Brossard : un piéton est toujours dans un état critique
L'accident est survenu hier soir, à Brossard.(Archives TVRS)
Pascal Dugas Bourdon
le 02 décembre à 12:00

Un octogénaire se trouve dans un état critique après avoir été happé par un véhicule  hier soir, à Brossard.

La collision est survenue sur l’avenue Stravinski entre le boulevard de Rome et la rue Schumann, à Brossard. La vitesse est limitée à 40 km/h dans ce secteur.

«Le piéton, blessé gravement, a été transporté d’urgence dans un centre hospitalier», a précisé la police de Longueuil sur sa page Facebook, hier.

Ce matin, le porte-parole Jean-Pierre Voutsinos précisait que l’homme était toujours dans un état critique et qu’une mise-à-jour de son état de santé était attendue sous peu.

Selon les premières constatations des enquêteurs, l’impact serait de nature accidentelle.

L’intersection a été fermée pendant plusieurs heures, hier, pour laisser le temps aux policiers de faire leur travail.

Quatre depuis le début de l’automne

Cette victime est le quatrième piéton d’au moins 70 ans à avoir été blessé gravement dans une collision avec un véhicule depuis le début de l’automne dans l’agglomération. Deux d’entre eux ont perdu la vie. Chaque fois, la police considérait les circonstances comme «accidentelles».

Même si les victimes sont toutes des personnes âgées, M. Voutsinos assure qu’il ne faut pas voir de lien entre les quatre collisions.

«Ce sont des incidents malheureux isolés. Il n’y a aucune relation entre eux. L’un c’est le soir, l’autre c’est le jour», a-t-il expliqué.

Pour l’instant, donc, le SPAL n’a pas prévu de mesure particulière pour contrer ce qui pourrait ressembler à une tendance. «Du moins, rien n’est venu à mes oreilles», a-t-il indiqué.

Un peu plus tard aujourd'hui, toutefois, le SPAL a tenu à préciser à TVRS que «le dossier ainés demeure avant tout une priorité».

Parmi les programmes en place pour asurer la sécurité des piétons et des aînés, le corps policier a mentionné le projet «Bon Pied Bon Œil» ainsi que des séances de sensibilisation auprès des ainés dans les différents centre de personnes âgées, où la question des déplacements sécuritaires est abordée. 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.