Actualités

Christian Picard est le candidat péquiste dans Chambly

Christian Picard est le candidat péquiste dans Chambly
Aimée Lemieux
le 05 février à 11:00

Christian Picard, l'un des chefs de cabinet de l'administration de Valérie Plante, est officiellement le candidat péquiste dans la circonscription de Chambly.

Le candidat a été présenté aux militants dimanche, en marge de son assemblée d'investiture, accompagné de Jean-François Lisée et de Stéphane Bergeron, député de Verchères et président du caucus des députés péquistes de la Montérégie.

 

«Chambly doit redevenir une circonscription indépendantiste, progressiste et écologique», estime M. Picard. Le comté est représenté par le caquiste Jean-François Roberge depuis les élections de 2014, alors qu'il avait réussi à déloger le péquiste Bertrand St-Arnaud, ex-ministre de la Justice.

 

M. Picard habite la circonscription depuis une décennie et y a développé deux entreprises. Il estime que son «expérience dans le monde des affaires» lui permettra de «développer plusieurs projets et dossiers».

 

L'environnement et le trafic sont parmi les enjeux qu'il entend défendre à l'Assemblée nationale.

 

«Je crois qu’il est temps de faire un investissement massif pour le Grand Montréal et de se doter d’un réseau de transport électrique. Le Québec a tout ce qu’il faut pour réaliser ce grand projet. Nous avons déjà l’expertise et nous avons les ressources comme l’aluminium. C’est la seule façon de réussir à libérer réellement nos routes», estime le principal intéressé.

 

Christian Picard a tenté de se faire élire en 2015 sous la bannière du Bloc Québécois dans la circonscription de La Prairie, mais en vain. Il est arrivé deuxième.

 

Nouvelles fonctions

 

Le départ de certains députés a forcé Jean-François Lisée à remanier son cabinet.

 

Catherine Fournier hérite de nouvelles fonctions. Elle devient porte-parole en matière d'immigration, de diversité et de jeunesse, mais conserve tout de même les dossiers de la condition féminine et des droits LGBTQ+.

 

Stéphane Bergeron redevient porte-parole en matière de sécurité publique.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.