Actualités

Cégep Édouard-Montpetit: une ex-directrice aurait commis une importante fraude

Cégep Édouard-Montpetit: une ex-directrice aurait commis une importante fraude
Pascal
le 20 janvier à 19:50

Une ex-directrice des ressources financières du cégep Édouard-Montpetit aurait commis une fraude de dizaines de milliers de dollars, a rapporté le Journal de Montréal, aujourd’hui.

Selon l’enquête menée par le journaliste Jean-Louis Fortin, la résidence de Stéphanie Paquette, située à Saint-Jean-sur-Richelieu, aurait fait l’objet d’une perquisition de l’Unité permanente anticorruption (UPAC). L’intervention de l’UPAC aurait eu pour but de renforcer la preuve déjà accumulée.

Cet après-midi, l’UPAC a confirmé à TVRS qu’une perquisition avaient eu lieu dans cette région, sans toutefois affirmer qu’elle était liée au dossier de Stéphanie Paquette.

Selon l’article du quotidien montréalais, qui rapporte les propos des enquêteurs, l’ex-directrice aurait détourné des fonds appartenant au cégep à des fins personnelles. Son emploi à titre de directrice des ressources financières aurait facilité les actes frauduleux.

Aucune accusation n’aurait encore été déposée dans ce dossier.

Le cégep fait sa propre enquête

En entrevue à TVRS, le directeur des communications du cégep, Alain Legault, a confirmé que l’UPAC avait informé la direction des allégations de fraude dès juin 2015.

L’établissement scolaire avait dès lors procédé au remplacement de Stéphanie Paquette, qui avait démissionné pour «des raisons personnelles».

La direction avait ensuite mandaté une firme comptable, laquelle «est venue confirmer que des fraudes avaient bel et bien été commises», a expliqué M. Legault.

«Nous avons ensuite pris soin de fermer toutes les portes et fenêtres de notre système informatique» pour assurer une meilleure protection contre la fraude, a-t-il ajouté.

M. Legault a aussi précisé travailler conjointement avec d’autres cégeps de la province pour corriger les failles possiblement présentes dans leur système.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.