Actualités

Campagne de recrutement de l’ASC : Ça prend quoi, pour devenir astronaute?

Campagne de recrutement de l’ASC : Ça prend quoi, pour devenir astronaute?
Pascal
le 17 juin à 17:45

L’Agence spatiale canadienne (ASC), dont les bureaux sont situés à Longueuil, est présentement en période de recrutement…pour trouver qui seront les futurs astronautes canadiens !

Si l’annonce s’adresse à la population canadienne en général, c’est peut-être que les compétences dont on doit disposer sont moins exigeantes qu'on pourrait le croire.

En ce qui concerne l’éducation, il faut soit détenir un baccalauréat en génie ou en science ou encore un doctorat en médecine ou en médecine dentaire. Bien sûr, une addition de plusieurs de ces diplômes risque d’être un atout…

L’ASC a aussi regroupé plusieurs compétences qu’elle juge essentielles, telles que le jugement, l’intégrité, la débrouillardise, et l’art de parler en public.

Sur le plan des langues à connaître, seule la maîtrise d’une des deux langues officielles canadiennes est exigée. Toutefois, à titre d’exemple, le dernier astronaute retenu par L’ASC pour une mission, David Saint-Jacques, parlait français, anglais, et avait des notions d’espagnol, de russe et de japonais…

Au plan physique, il faut mesurer entre 150 cm et 190 cm (4 pi 9 po et 6 pi 2 po) et peser entre 50 kg et 90 kg (110 lb et 198 lb).

Il faut aussi avoir une vision parfaite (20/20) – bien que la correction au laser soit acceptée – et posséder une acuité auditive normale.

Sans surprise, il faut être prêt à voyager pendant de longues périodes et sans préavis. Les candidats retenus devront d’ailleurs déménager à Houston, au Texas, en août 2017.

Alors, qui se lance dans l’aventure?


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.