Actualités

Budget participatif de Contrecœur : deux projets favoris

Budget participatif de Contrecœur : deux projets favoris
Juliette Poireau
le 12 mars à 10:30

La Ville de Contrecoeur a dévoilé les deux projets gagnants de son premier budget participatif le 10 mars dernier, lors d’une séance publique.

Avec un budget prévu de 50 000 $, ce n’est pas un projet citoyen, mais bien deux qui verront le jour dès cet été à Contrecœur.

Celui ayant obtenu le plus de votes et celui de Olga Todorova et Pierre-Olivier Savard qui consiste en la création d’une forêt nourricière et d’un circuit comestible au parc Amable-Marion.

Comme l’explique l’investigatrice dans une vidéo promotionnelle : « une forêt nourricière est un aménagement paysagé, comestible qui inclut des arbres de noix ou fruitiers et des arbustes, comme des framboisiers ». Le circuit comestible sera présenté aux résidents sous forme de carte qui les amènera vers d’autres endroits, soit le jardin communautaire au bord de la 132 et le parc de fines herbes au parc Joseph-Papin.

« Le but de ce projet est d’améliorer l’autonomie alimentaire des citoyens et de les encourager au jardinage écologique », conclut Olga Todorova.

Les horticultrices ont déjà été mises au courant de cette implantation et les investigateurs seront rencontrés pour comprendre leur vision. Le but de la Ville de Contrecoeur est vraiment de faire participer la population, même pendant les travaux.

Le deuxième projet le plus populaire est celui de Valérie Vincent qui propose l’achat et l’installation d’un mur d’escalade pour adolescents et adultes dans un des parcs municipaux de Contrecœur. Cette idée vient du fait que la Ville possède de nombreux modules récréatifs pour les enfants, mais très peu pour les adultes.

Valérie Vincent soutient dans sa vidéo explicative que « ce type de module amène les personnes à s’entraider, à travailler leur tonus musculaire, leur concentration et leur estime de soi ». Ainsi, ce projet est consacré aux amoureux du plein air.

Le budget participatif a été mis en place à l’été 2019 avec la création d’un comité formé de trois gestionnaires de la Ville et trois citoyens. Toute la population et les organismes ont été conviés à présenter des idées d’immobilisations. Onze ont été déposées, puis analysées par le comité pour en retenir cinq.

Les résidents étaient invités à voter pour leur coup de cœur du 14 février au 1er mars. Au total, 1282 Contrecœurois ont donné leur avis.

L’étude de l’estimation des coûts des deux projets est en cours afin de bien répartir les 50 000 $ alloués. La Ville informe que la mise en place du budget se fera d’ici les prochaines semaines pour savoir ce qui est réalisable ou pas. Les nouvelles implantations sont prévues pour cet été.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.