Actualités

Budget 2019 de la Ville de Longueuil : vers un autre gel de taxes?

Budget 2019 de la Ville de Longueuil : vers un autre gel de taxes?
Aimée Lemieux
le 26 novembre à 15:30

En assemblée extraordinaire lundi avant-midi, la mairesse Sylvie Parent a laissé entendre qu’il n’y aurait pas d’augmentation de taxes cette année. Une décision qu’elle estime loin d’être « responsable ».

« L’année dernière, nous avons adopté un budget sans ajustement de taxes. [...] Cette année, ce sera la même chose », a-t-elle lancé dans une allocution adressée aux citoyens de Longueuil, mais aussi à tous ses homologues du conseil.

Résultat du premier gel de taxes de son mandat : « nous avons dû piger dans les réserves ».

« Cette année, le scénario est en voie de se répéter. Aucun ajustement de taxes. Et nous n’aurons d’autre choix que de piger encore une fois dans nos provisions », projette la mairesse.

Pour soutenir ce qu’évoque Sylvie Parent, un de ses proches conseillers explique que « les chiffres c’est sa tasse de thé ». « Elle a siégé 8 ans sur la commission des finances, c’est une gestionnaire connue et responsable », indique-t-il, et « elle a des inquiétudes par rapport à ce budget-là ».

« Comme gestionnaire responsable, elle doit lever le doigt », dit cette personne. 

Le budget de la Ville de Longueuil doit être soumis au vote des élus lors de la séance du 4 décembre. Toutes les orientations seront alors connues.

La mairesse Parent demande la « collaboration » de ses collègues d’ici son adoption afin d’entamer une « réflexion » sur la légitimité d’un second gel de taxes.

Un gel pour deux années consécutives

En campagne électorale, Longueuil Citoyen s’est engagé à geler le compte de taxes des Longueuillois pendant deux ans, ce que les élus ont toujours l’intention de faire.

« On n’est pas d’accord avec sa lecture [celle de Sylvie Parent]. Le budget est responsable et consensuel, et il réussit à tenir compte de la capacité de payer des citoyens et de leurs besoins », estime l’attaché de presse de l’opposition, Francis Dubreuil.

Le chef Xavier Léger a quant à lui salué le travail de la Commission des finances et des ressources humaines, dont les membres sont pratiquement tous issus de l'opposition. Le vice-président du comité exécutif, Éric Beaulieu, y siège également. 

Sous embargo?

Avant qu’il ne soit formellement adopté, un budget est sous embargo. La mairesse Sylvie Parent a toutefois révélé lundi un de ses éléments fondamentaux, soit le gel de taxes, ce que le chef de l’opposition, Xavier Léger, s’est empressé de critiquer.

Il s’agit d’un « total manque de respect envers le conseil », estime-t-il. « La mairesse doit être la garante des institutions municipales ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.