Actualités

Bruit: Saint-Lambert remporte une première bataille contre le parc Jean-Drapeau

Bruit: Saint-Lambert remporte une première bataille contre le parc Jean-Drapeau
Pascal
le 20 janvier à 18:10

La Ville de Saint-Lambert pourra aller de l’avant et poursuivre ses démarches juridiques pour limiter le bruit qui provient des spectacles présentés au parc Jean-Drapeau durant les festivals.

C’est ce qu’a conclu le juge François P. Duprat de la Cour supérieure, qui rejette la requête en irrecevabilité qu’a intentée la Société du parc Jean-Drapeau.

Cette dernière soutenait que Saint-Lambert n’avait pas d’intérêt juridique sur les événements présentés au parc Jean-Drapeau parce qu’ils n’avaient pas lieu sur son territoire. On souhaitait alors rendre irrecevable l’intention juridique de Saint-Lambert.

Or, le tribunal a jugé que l’interdiction de polluer, ici par le son, ne doit pas nuire au bien-être et au confort de l’être humain à l’endroit de l’atteinte. Dans ce cas précis, c’est la Ville de Saint-Lambert qui serait possiblement victime des polluants sonores générés par les haut-parleurs du parc Jean-Drapeau.

Le tribunal a donc penché en faveur de Saint-Lambert et a rejeté l’argument du parc Jean-Drapeau.

Plusieurs Lambertois se plaignent depuis plusieurs années du niveau de bruit excessif qui parvient jusqu’à la Rive-Sud, notamment lors des festivals Osheaga et Heavy Montréal. À l’été 2014, la Ville de Saint-Lambert soutenait avoir enregistré sur son territoire un niveau sonore allant jusqu’à 68 décibels.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.