Actualités

Bruit: Saint-Lambert remporte une première bataille contre le parc Jean-Drapeau

Bruit: Saint-Lambert remporte une première bataille contre le parc Jean-Drapeau
Pascal
le 20 janvier à 18:10

La Ville de Saint-Lambert pourra aller de l’avant et poursuivre ses démarches juridiques pour limiter le bruit qui provient des spectacles présentés au parc Jean-Drapeau durant les festivals.

C’est ce qu’a conclu le juge François P. Duprat de la Cour supérieure, qui rejette la requête en irrecevabilité qu’a intentée la Société du parc Jean-Drapeau.

Cette dernière soutenait que Saint-Lambert n’avait pas d’intérêt juridique sur les événements présentés au parc Jean-Drapeau parce qu’ils n’avaient pas lieu sur son territoire. On souhaitait alors rendre irrecevable l’intention juridique de Saint-Lambert.

Or, le tribunal a jugé que l’interdiction de polluer, ici par le son, ne doit pas nuire au bien-être et au confort de l’être humain à l’endroit de l’atteinte. Dans ce cas précis, c’est la Ville de Saint-Lambert qui serait possiblement victime des polluants sonores générés par les haut-parleurs du parc Jean-Drapeau.

Le tribunal a donc penché en faveur de Saint-Lambert et a rejeté l’argument du parc Jean-Drapeau.

Plusieurs Lambertois se plaignent depuis plusieurs années du niveau de bruit excessif qui parvient jusqu’à la Rive-Sud, notamment lors des festivals Osheaga et Heavy Montréal. À l’été 2014, la Ville de Saint-Lambert soutenait avoir enregistré sur son territoire un niveau sonore allant jusqu’à 68 décibels.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.