Actualités

Brossard : un contrat de 67 000 $ fait réagir l’opposition

Brossard : un contrat de 67 000 $ fait réagir l’opposition
Pascal Dugas Bourdon
le 22 septembre à 17:40

Un contrat de plus de 67 000 $ octroyé à la firme de relations publiques Tact Intelligence-Conseil a soulevé l’indignation de l’opposition, mardi dernier, lors du conseil de ville de Brossard. Deux conseillers ont soulevé l’impertinence d’un tel contrat et assurent qu’il s’agit d’un gaspillage de fonds publics. «Ce contrat est un contrat redondant. On a embauché [une employée en communications] il n’y a pas longtemps, et nous avons un très bon service de la direction des communications», a expliqué le chef de l’opposition, Antoine Assaf. Son de cloche similaire chez la conseillère indépendante Doreen Assaad,qui a précisé que le taux horaire de rémunération pour ce contrat frôlait les 200 $. «La Ville a dernièrement justifié l’embauche [d’une employée] en communications pour justement éviter de devoir utiliser des firmes de marketing. Et nous voilà, aujourd’hui, en train d’approuver un contrat avec Tact Intelligence-Conseil ?», a-t-elle questionné. Mme Assaad assure que l’équipe des communications de Brossard a presque triplé depuis 2011, et dit donc trouver «inacceptable» que la Ville doive engager une firme externe pour faire le travail. Situation récurrente Selon Mme Assaad, ce n’est pas la première fois que Brossard fait appel à des firmes externes pour gérer les communications de la Ville. Elle a précisé qu’au cours des derniers mois, les firmes Enigma, Nationale, Ryan Affaires Publiques, Morin Relations Publiques et Cohn & Wolf ont tous reçu des contrats de Brossard. Elle ignore toutefois à combien s’élève la facture totale. De son côté, le maire Paul Leduc est resté impassible devant la critique de ses adversaires. Ni lui ni aucun membre de son équipe n’a d’ailleurs commenté la situation après que l’opposition ait pris la parole. Il n’a pas été possible de parler au maire de Brossard aujourd’hui, pas plus qu’au directeur des communications, Alain Gauthier.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.