Actualités

Bloc québécois : Catherine Fournier songe plus sérieusement à la direction du parti

Bloc québécois : Catherine Fournier songe plus sérieusement à la direction du parti
Pascal
le 14 avril à 16:25

La souverainiste Catherine Fournier, ancienne candidate bloquiste dans la circonscription de Montarville, a annoncé sur sa page Facebook qu’elle songeait sérieusement à briguer la chefferie du Bloc québécois.

Du même souffle, elle a indiqué qu’elle quittait son poste au sein du cabinet du chef de l’opposition officielle, Pierre Karl Péladeau.

Elle a précisé vouloir prendre ce recul afin de se «consacrer entièrement à la réflexion et à la tenue de consultations, en toute transparence».

«Mon objectif demeure aussi le même: contribuer à la victoire des indépendantistes en 2018. Dans ce contexte, il fallait me demander où je serais la plus utile pour ce faire», a-t-elle souligné pour expliquer son retrait.

En février, la jeune Julivilloise avait déjà mentionné «avoir été approchée» par des membres du mouvement souverainiste concernant un possible saut à la chefferie du Bloc. Or, il semble désormais que cette éventualité se précise.

Rappelons que le Bloc québécois est sans chef depuis la démission de Gilles Duceppe, au lendemain du scrutin du 19 octobre dernier. Le parti souverainiste avait alors élu 10 députés.

Une course à la chefferie pourrait avoir lieu en 2017, même si aucune date n’a encore été arrêtée.

Outre Mme Fournier, Xavier Barsalou Duval, député de Pierre-Boucher–Les Patriotes–Verchères ainsi que Denis Trudel, lui défait dans Longueuil–Saint-Hubert, seraient également en réflexion pour tenter de décrocher l’investiture bloquiste.

Rappelons que Catherine Fournier avait terminé deuxième en octobre dernier dans la circonscription de Montarville derrière le libéral Michel Picard. Elle avait alors obtenu 28,4 % des appuis.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.