Actualités

Bilan des bacs bruns du Roussillon

Bilan des bacs bruns du Roussillon
Juliette Poireau
le 09 janvier à 12:00

Après seulement trois mois de collectes, les rapports démontrent déjà que la quantité de déchets a diminué du tiers, affirme la MRC Roussillon.

Depuis le début des collectes le 30 septembre dernier, la quantité de déchets envoyés au site d’enfouissement a réduit de plus de 32 %.

Ainsi, plus de 4 400 tonnes de matières organiques ont pu être transformées en composte, ce qui équivaut à plus de 176 camions d’ordures.

La MRC de Roussillon félicite les membres de la communauté actifs dans l’usage des bacs bruns et les encourage à rester sur cette lancée.

De plus, la MRC invite les Roussillonais à ajouter davantage de catégories de matières dans leur bac brun comme les papiers mouchoirs, les papiers essuie-tout, les serviettes de table en papier, les cartons souillés, les papiers-parchemins servis en cuisine, les moules à muffins et les papiers de restauration rapide.

Avant l’utilisation du compostage, les matières organiques représentaient près de 50 % de la poubelle noire traditionnelle. En les compostant, on diminue grandement les gaz à effet de serre (GES) ainsi que les liquides polluants qu’elles génèrent dans les sites d’enfouissement.

Cette initiative découle de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles qui prévoit le bannissement des matières organiques à l’enfouissement au cours des prochaines années.

La MRC Roussillon rappelle que certaines matières sont acceptées et d’autres, refusées. Par exemple, les seuls sacs acceptés dans la collecte sont les sacs de papier brun. Quant aux sacs en plastique, même ceux biodégradables ou compostables, seront refusés.

Il demeure du devoir de citoyen de suivre les instructions d’utilisation du bac brun.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.