Actualités

Alexandra Mendès est confirmée comme candidate du PLC dans Brossard — Saint-Lambert

Alexandra Mendès est confirmée comme candidate du PLC dans Brossard — Saint-Lambert
Aimée Lemieux
le 30 octobre à 15:00

À moins d’un an des prochaines élections fédérales, la députée libérale de Brossard — Saint-Lambert, Alexandra Mendès, annonce qu’elle sollicite un second mandat dans la circonscription, son investiture s’étant tenue le 26 octobre. Un comté qu’elle s’estime « extrêmement chanceuse » de représenter.

C’est la « grande diversité » des résidents qui fait la richesse de cette circonscription, explique la principale intéressée, qu’il s’agisse par exemple d’une pluralité culturelle ou démographique.

Les écarts sont effectivement marqués : les plus jeunes s’installent à Brossard, ville qui compte quelque 50 communautés culturelles, les plus âgés, souvent fortunés, choisissent Saint-Lambert. « C’est les échanges avec toutes ces personnes, peu importe leur profil, peu importe leur opinion, qui m’enchante le plus », dit Alexandra Mendès.

Même si elle estime être sur le terrain aussi souvent qu’elle le peut, la députée convient qu’un travail de proximité sera déterminant dans les prochains moins. « Je vais certainement continuer d’être à l’écoute des citoyens, et je les invite à partager avec moi leurs opinions, leurs points de vue, mais aussi leurs souhaits ».

Environnement

L’enjeu des prochaines élections est très certainement l’environnement, indique Mme Mendès.

« Comment nous allons arrêter et contrer les changements climatiques, c’est la question que l’on doit se poser, et qui influencera nécessairement le ton et la teneur de la campagne ».

S’il s’agit d’un enjeu qui dépasse largement les frontières de sa circonscription, elle estime que localement, on est devant l’urgence d’agir. « Il y a clairement des choses qu’on pourra mettre de l’avant, des projets-pilotes qu’on peut initier dans la circonscription, en collaboration avec les villes, les commissions scolaires et les sociétés de transport, par exemple ».

Sans cibler spécifiquement des mesures à mettre en œuvre, la députée rappelle que de « belles choses » se font ici : électrification progressive de la flotte d’autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL), pression pour prolonger la ligne jaune, arrivée du Réseau express métropolitain (REM).

« Je pense que l’engagement que je peux prendre aujourd’hui, comme députée individuelle, mais aussi comme gouvernement, c’est de travailler sur ce front-là », indique Alexandra Mendès.

Nouveau pont Champlain

Questionnée par rapport au délai de livraison du nouveau pont Champlain, la députée fédérale affirme qu’elle a reçu la nouvelle avec déception, bien qu’elle comprenne la nature des explications données par son collègue, le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne.

« C’est définitivement mieux d’attendre quelques mois de plus », dit-elle.

La députée a été élue une première fois en 2008 dans le comté de Brossard — La Prairie, qui n'existe plus aujourd'hui, puis une deuxième fois en 2015 dans sa circonscription actuelle. Elle sollicite donc un troisième mandat.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.