Actualités

Activités fluviales à Boucherville : La sécurité avant tout

Activités fluviales à Boucherville : La sécurité avant tout
Marina de Boucherville
Juliette Poireau
le 17 juin à 15:00

Le maire de Boucherville, Jean Martel, accompagné de plusieurs acteurs et intervenants du monde nautique, a tenu à mettre en garde les usagers du fleuve sur la possible augmentation de l’achalandage sur l’eau cette année.

En effet, en raison de la pandémie de COVID-19, les frontières avec les États-Unis comme avec les autres pays du monde demeurent fermées. Ainsi, les citoyens devront passer l’été chez eux, ou du moins dans leur province.

C’est pourquoi les différents acteurs du monde nautique s’attendent à un fleuve plus occupé cet été, et tiennent à rappeler les mesures de sécurité à respecter sur l’eau.

La Garde côtière est une organisation de recherche et de sauvetage qui fait également la promotion de la sécurité nautique sous forme de prévention. L’institution offre un service de vérification de courtoisie afin d’analyser la conformité des embarcations pour que celles-ci soient en règle lors d’une interception policière par exemple. Denys Guay, le directeur, fait appel à la vigilance des plaisanciers et à la limitation de vitesse : « Le plan d’eau n’est pas une piste de course. »

D’ailleurs, afin d’inciter les plaisanciers à diminuer leur vitesse, la Ville de Boucherville a installé des bouées de suggestion de limitation de vitesse à 10 km/h.

Pour sa part, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), affirme que la patrouille nautique sera sur l’eau dès la semaine prochaine. Trois agents seront en tout temps sur une seule embarcation, qui elle sera présente du matin au soir. Cette année, en prévision du fort achalandage sur le fleuve, la patrouille sera déployée trois fins de semaine sur cinq au lieu de deux habituellement. Néanmoins, le SPAL n’a pas été en mesure de déterminer si des vérifications plus ardues auront lieu pour faire respecter les recommandations de Santé publique comme la distanciation sociale de deux mètres lorsque les passagers ne proviennent pas de la même famille : « Notre mandat n’est pas clair à ce niveau-là. On doit rencontrer nos patrons sous peu », a mentionné l’agent de police.

Plusieurs activités autorisées sur le fleuve

La navette fluviale de Boucherville a repris du service à la fin du mois de mai pour amener les citoyens vers le parc national des Îles-de-Boucherville. Navark, le transporteur, souhaite offrir le service de croisière cet été, mais rien n’est encore certain pour le moment.

Aux Îles-de-Boucherville, les visiteurs peuvent jouer au golf, utiliser les sentiers de randonnée et de vélo et pratiquer des activités nautiques avec ses propres embarcations. Les aires de jeux et de pique-nique sont ouvertes, ainsi que les campings. Plus de détails sont à venir concernant la location d’équipements.

De plus, le maire Jean Martel a voulu rappeler plusieurs endroits où l’accès au fleuve est possible avec des embarcations sans moteur, notamment le parc Joseph-Laramée, la rue de Varennes, le quai municipal Yvon Julien, ou encore le parc de la Frayère. Bien entendu, la marina est accessible au public.

Pour les amateurs d’aviron, le Club d’aviron de Boucherville offre des camps de perfectionnement en embarcation simple ou double avec personnes de la même adresse afin de respecter les mesures de distanciation physique. Toutefois, tous les cours d’initiation sont suspendus, autant pour les adultes que pour les enfants.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.