Actualités

La navette fluviale de Boucherville en service cet été

La navette fluviale de Boucherville en service cet été
Photo : Gracieuseté
Juliette Poireau
le 04 juin à 10:05

À partir du 13 juin 2020, la navette fluviale de Boucherville reprendra du service, sept jours sur sept, jusqu’au 7 septembre. Plusieurs modifications ont été apportées afin d’assurer la sécurité des passagers et des employés lors des trajets en ce contexte de crise sanitaire.

La saison commence une semaine plus tôt que l’année précédente, c’est pourquoi le service est bonifié et passe à sept jours plutôt qu’à six habituellement. Par conséquent, de 9 h à 17 h 30, les citoyens pourront partir de Boucherville pour se rendre à l’île Grosbois, et revenir. Les horaires se situent sur le site de Navark, l’opérateur.

Bien entendu, plusieurs mesures ont dû être adoptées pour respecter la distanciation physique, et la capacité par bateau se trouve réduite. Ainsi, pour éviter de diminuer l’offre de service, deux autres embarcations seront déployées afin de répondre à la demande.

En moyenne, la navette fluviale de Boucherville accueille 10 000 passagers par saison, soit près de 125 quotidiennement.  

Gilles Tanguay, le directeur des opérations de Navark, explique : « Le service est normalement offert par un seul bateau. Nous ajoutons dès maintenant un second bateau sept jours sur sept et un troisième bateau les samedis et dimanches. »

La capacité des traversiers pour l'été 2020 est de 12 usagers. Néanmoins, le nombre de passagers accepté à bord dépendra en fait du nombre de personnes par cellule familiale et de la configuration du bateau, encore une fois, pour respecter la distance physique. « Par exemple, une cellule familiale de huit personnes pourrait embarquer au même moment alors que pour des personnes seules ou des couples, le nombre pourrait être moins élevé selon le bateau utilisé », détaille M. Tanguay. En effet, cette mesure répond à la consigne gouvernementale qui autorise les rassemblements de dix personnes et moins, mais pour un maximum de trois ménages.

Des employés se chargeront de répartir les groupes sur les navettes.

Les passagers pourront acheter leur billet de trajet en ligne ou sur place, et les paiements sans contact sont favorisés.

Outre la réduction de la capacité des bateaux, la distanciation physique devra aussi être respectée aux aires d’attentes, les passagers devront se laver les mains avant d’embarquer, le port du masque sera fortement suggéré et les surfaces les plus touchées par les usagers seront nettoyées après chaque traversée. « Nous avons mis en place des procédures basées sur les recommandations de Transport Canada, de la CNESST et de la Passenger Vessel Association », soutient Gilles Tanguay.

La bonification du service et la mise en place de toutes les précautions ont été faites en collaboration avec la Ville de Boucherville, d’ailleurs, M. Tanguay a tenu à exprimer : « Nous souhaitons utiliser cette occasion afin de remercier la Ville de Boucherville d’avoir écouté les demandes citoyennes.

Autres navettes fluviales

Néanmoins, parmi les 12 navettes fluviales normalement en service durant la saison estivale tout autour de Montréal, uniquement deux ont annoncé leur retour. Les liens entre les rives nord et sud sont rompus, ainsi que plusieurs boucles cyclables. En effet, seule celle de Châteauguay/Lachine a confirmé sa présence sur l’eau cette année.

« Nous encourageons les autres villes de la région ayant annulé leur service de navette fluviale à prendre une avenue similaire pour la saison estivale 2020. Cette année, plus que jamais auparavant, nous devrions offrir l’opportunité aux citoyens de laisser leur voiture derrière, et de se déplacer vers des destinations plein air comme les parcs nationaux pour profiter d’un peu d’air frais ! »

Rappelons que la navette fluviale de Montréal Mercier/Longueuil Île Charron a été suspendue par la Ville de Montréal.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.