Actualités

60 personnes sont mises à pied chez Héroux-Devtek à Longueuil

60 personnes sont mises à pied chez Héroux-Devtek à Longueuil
Aimée Lemieux
le 15 mars à 12:30

Héroux-Devtek annonce le licenciement d'une soixantaine d'employés à son usine de Longueuil, à la suite du non-renouvellement d'un important contrat avec l'armée de l'air américaine.

La rupture de ce contrat, en mars 2017, oblige aujourd'hui Héroux-Devtek à réduire ses effectifs.

 

La majorité des mises à pied se fera au mois de mai.

 

«La perte de ce contrat avec l'armée de l'air américaine nous force à ajuster nos activités d'entretien et de réparation à notre usine de Longueuil. Nous regrettons les conséquences de cette décision sur les employés touchés et leur famille», a indiqué par voie de communiqué le président et chef de direction de l'entreprise, Gilles Labbé.

 

Les mesures nécessaires seront prises pour fournir à ces employés un soutien approprié, assure le président.

 

Celui-ci indique par ailleurs que «les transformations qui affectent l'industrie exigent une grande souplesse et une capacité d'adaptation rapide».

 

Pour demeurer concurrentielle, Héroux-Devtek doit être «proactive», soutient M. Labbé.

 

Avec ses 1 365 employés, Héroux-Devtek possède des installations à Longueuil, Laval, Saint-Hubert, ainsi qu'en Ontario, dans l'État de l'Ohio, au Kansas, à Washington et au Royaume-Uni.

 

La compagnie, qui se spécialise en trains d'atterrissage, est la troisième société en importance dans ce secteur à l'échelle internationale.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.