Actualités

40 % moins de déchets collectés à Saint-Lambert

40 % moins de déchets collectés à Saint-Lambert
Emilie Tremblay
le 19 septembre à 15:10

L’implantation de la collecte des matières organiques à Saint-Lambert a permis de détourner de l’enfouissement une moyenne de 68 tonnes de déchets par mois depuis mai 2019.

Entre avril et juin 2019, le tonnage de déchets a baissé de 40 % par rapport à la même période l’année dernière. La moyenne de production de déchets par habitant est passée de 56 kg par habitation à 34 kg par habitation. Recyc-Québec prévoyait une réduction des déchets d’approximativement 47 % après l’implantation du compost. %.

Pierre Brodeur, maire de Saint-Lambert, s’est dit extrêmement fier des résultats. « Effectivement, nous avons déjà atteint les objectifs que nous nous étions fixés pour cette collecte. Par ces bons résultats, nous pouvons conclure que les citoyens ont adopté rapidement cette nouvelle habitude, même si au début, elle pouvait sembler complexe », a-t-il affirmé.

La Ville de Saint-Lambert a dit encourager les citoyens à poursuivre leurs efforts dans le tri des matières résiduelles.

Seuls les habitations unifamiliales et immeubles de huit logements et moins, les écoles, les immeubles municipaux ont présentement accès à l’utilisation du bac brun. Un projet-pilote de collecte de matières organiques sera cependant lancé en 2020 auprès de 600 unités d’occupation dans des immeubles de neuf logements et plus et, d’ici 2022, tous les bâtiments, même ceux des industries, des commerces et des autres institutions, y auront aussi droit.

En attendant l’implantation de la collecte sur l’ensemble de son territoire, Saint-Lambert a mis cinq sites de dépôt volontaire des matières organiques à la disposition des citoyens.

Rappelons que l’installation de la collecte de matières résiduelles partout sur la Rive-Sud a été réalisée dans l’objectif de respecter la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles du gouvernement du Québec qui prévoit de bannir les matières organiques des sites d’enfouissement d’ici 2020.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.