Actualités

2020 : Virage écologique pour le RTL

2020 : Virage écologique pour le RTL
Midibus 100 % électrique du RTL (30 pieds)
Juliette Poireau
le 28 janvier à 13:30

L’électrification sera la priorité numéro un dans le développement du Réseau Transport Longueuil (RTL) pour les prochaines années.

En effet, le président du RTL, Jonathan Tabarah, assure que « l’électrification du transport est la prochaine étape en matière de réduction de l’empreinte environnementale ».

Sachant l’évolution et la performance actuelles des batteries électriques, le président souligne « qu’on peut avoir des autobus très performants ».

Détenteur déjà de deux midibus 100 % électriques, et en attente de trois autres, le RTL souhaite que d’ici 2023, tous les nouveaux véhicules soient électriques. Les petits et les plus grands confondus.

Toutefois, M. Tabarah rappelle la complexité d’un tel virage écologique : « Il faut s’y prendre d’avance pour faire cette transformation, car cela nécessite un aménagement des garages qui ne sont pas adaptés à ces nouveaux véhicules. »

Le RTL opte, pour le moment, pour des bornes à recharge lente, qui ont besoin de moins d’énergie et d’infrastructure. Les midibus sont actuellement rechargés avec ces bornes et « pourraient servir sur plus de 80 % des circutis empruntés par les autobus actuels du réseau, sans a être rechargés  ».

D’ailleurs, les usagers pourront s’installer dans l’un des cinq d’ici la fin de l’année 2020. Par contre, les circuits qu'emprunteront ces véhicules ne sont pas encore connus.

D’autres projets

Plusieurs autres services verront le jour, notamment le déploiement du RTL à la demande, qui dessert à présent seulement certains secteurs de la ville de Saint-Bruno-de-Montarville. Ce service permet de desservir des quartiers plus loin ou difficiles d’accès grâce à un réseau de taxis qui amènent les clients vers des points de chute comme la gare de Saint-Basile ou encore le stationnement incitatif Seigneurial.

Dans le cadre du programme Vision 2025, le RTL souhaite développer un projet de transport structurant permettant de relier la ligne jaune du métro à La Prairie. « Nous ne savons pas encore sous quelle forme sera le nouveau transport structurant, ça peut être autant un tramway, un métro, ou un train électrique », explique Jonathan Tabarah. Le budget prévu est de 60 millions de dollars afin de relier l’est et l’ouest de l’agglomération, par le boulevard Taschereau.

Aussi, le RTL prévoit entreprendre une révision globale de son réseau. L’arrivée du REM à Brossard est bien accueillie par le RTL, mais donne l’obligation au réseau de transport longueuillois de s’adapter.

Il n’y aura plus de bus en direction de Montréal ce qui est loin d’être la quantité actuelle des autobus en direction du centre-ville. « On parle d’une grosse ligne constante qui part de Panama, mais toutes ces lignes ne seront plus nécessaires avec le REM », constate le président.

« Il faut rendre le transport en commun plus facile pour attirer les gens et qu’on devienne leur moyen de transport numéro un », conclut M. Jonathan Tabarah.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.