Actualités

2019 : Une année record de constructions dans le Grand Montréal

2019 : Une année record de constructions dans le Grand Montréal
Juliette Poireau
le 19 mars à 15:00

Selon le dernier bulletin Perspective Grand Montréal de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), on compte plus de 200 chantiers en 2019 dans la région du Grand Montréal. Une cinquantaine supplémentaire par rapport à 2018.

Au total, 210 grands chantiers d’une valeur de 20 M$ sont en cours de réalisation dans la région pour l’année 2019, ce qui représente en tout 42,9 G$, soit plus de la moitié de la valeur de l’ensemble des grands chantiers québécois.

L’année 2019 a été marquée notamment par la poursuite des travaux de construction du REM, principal projet en cours dans la région et dont la valeur totale est estimée à 6,3 G$. Le réseau de transport traversera le secteur en partant de Brossard.

Pour l’agglomération de Longueuil, on compte 18 projets, pour une valeur totale de 3 G$, comme la réfection de la rue Riverside à Saint-Lambert dont les travaux devraient s’achever cette année pour un coût de 20 M$.

Dans le secteur industriel, la construction de la nouvelle brasserie Molson Coors à Longueuil devrait prendre fin en 2021, pour un investissement de 300 M$. Et puis, on se rappelle de la mise à niveau de l’usine Stelpro de Saint-Bruno-de-Montarville de 24 M$.

Plusieurs projets institutionnels et commerciaux ont également vu le jour dans l’agglomération en 2019, dont le développement du projet Solar Uniquartier de Brossard de plus d’un milliard de dollars, la construction du Marché des Promenades Saint-Bruno, l’agrandissement d'un centre de distribution pour le Service alimentaire Gordon à Boucherville et la construction d’un manège militaire à Longueuil, pour un total de 1,469 G$.

Pour le secteur résidentiel, 205 M$ sont sur la table, seulement à Brossard. Notamment avec la construction de condos Lum Pur Fleuv achevée en 2019 et la construction de la résidence pour aînés Jazz Brossard prévue pour mars 2021.

Dans la Couronne Sud, on parle également de 3 G$ d’investissements, mais pour 16 projets, dont la modernisation des installations d’ArcelorMittal de Contrecœur prévue pour juin prochain et le développement industriel, commercial et résidentiel Cité 3000 pour 2033. À Beloeil, il y a le développement multisecteur Faubourg du Richelieu.

En résidentiel, la Ville de Candiac compte le TOD de la gare et le développement du Square pour des investissements totaux de 1,6 G$.

De plus, bien la réalisation de beaucoup de projets, plusieurs annonces ont également été faites l’année dernière. Les principaux projets de 200 M$ et plus ayant été annoncés sur la Rive-Sud sont la destruction du pont Champlain et la construction d'un hôpital régional à Vaudreuil-Dorion.

On note également une stabilité de la valeur des permis de bâtir. « Dans le Grand Montréal, la valeur des permis de bâtir – qui sont délivrés tant pour la construction de nouveaux bâtiments que pour la modification de bâtiments existants – a atteint 11,2 G$, en 2019. Il s’agit d’une valeur similaire à celle observée en 2018 (11,1 G$) », peut-on lire dans le document. De plus, cette région reste au deuxième rang, après Toronto, pour la valeur totale des permis de bâtir non résidentiels, octroyé à 5,5 G$. Elle s’est toutefois démarquée par la forte croissance de la valeur de ces permis, qui a augmenté de 25 % entre 2018 et 2019.

Ce bulletin a été réalisé à partir des plus récentes données de la Commission de la construction du Québec (CCQ) et de Statistique Canada.

Toutefois, le même scénario n’est pas encore envisageable pour l’année à venir, considérant la crise actuelle du coronavirus et la vitalité du secteur de la construction qui risque d’être ébranlée.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.