Actualités

L'UPA Montérégie lance « Notre campagne, un milieu de vie à partager »

L'UPA Montérégie lance « Notre campagne, un milieu de vie à partager »
Juliette Poireau
le 03 mars à 12:30

L’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Montérégie a mis en oeuvre une campagne de sensibilisation à la cohabitation harmonieuse en zone agricole qui se nomme : « Notre campagne, un milieu à partager ».

En collaboration avec treize MRC de la Montérégie et l’agglomération de Longueuil, cette campagne de sensibilisation a été lancée le 25 février dernier grâce au soutien financier du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), qui a débloqué plus de 400 000 $ à cet effet, dans le cadre du programme Territoire : Priorités bioalimentaires mis en place en avril 2019.

Ce projet d’envergure régionale a pour objectif de favoriser le vivre ensemble et le dialogue entre les producteurs agricoles et le reste des citoyens.

Cette initiative a vu le jour en raison de l’accroissement de la population dans les zones agricoles par de nouveaux résidents non producteurs ou productrices. Les municipalités se retrouvent alors avec certains défis quant à ce tissage social. Effectivement, il existe une méconnaissance de la réalité de chacun, ce qui peut créer des préoccupations des citoyens et des producteurs agricoles.

En effet, la Montérégie est la deuxième région la plus peuplée du Québec, tout en étant celle qui possède le plus grand nombre de terres agricoles. « Les enjeux de cohabitation sont donc réels et c’est entre autres pour cette raison que les MRC ont convenu d’unir leurs efforts pour bâtir la campagne de sensibilisation », a précisé Marjolaine Gagné, directrice régionale adjointe du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation du Québec par voie de communiqué.

La sensibilisation durera jusqu’en octobre 2021 et se fera par l’entremise de publicités visuelles ou vidéos sur le Web et les réseaux sociaux, et par le biais d’infolettres et de bulletins municipaux. Les partenaires de la campagne iront aussi sur le terrain lors de différentes activités de consultation citoyenne et auprès des jeunes lors des camps de jour.

Plusieurs sujets sont à discuter en ce qui concerne la cohabitation entre agriculteurs et non-producteurs. En effet, la mission de sensibilisation portera sur différentes thématiques telles que le bruit, les odeurs, le partage de la route, la santé des sols, les pesticides et l’eau. De plus, il est important pour les investigateurs du projet de faire ressortir la multifonctionnalité des zones agricoles comme milieu de vie, de travail et de loisirs.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.