TVRS

TVRS

Blogue

Exclusion des catholiques dans les accomodements?

| Par Gilles Pétel,
| Blogue, Les billets de Gilles
| 4 commentaires

En prenant connaissance de la décision du Tribunal des droits de la personne d’interdire le crucifix dans une salle d’un conseil de ville et de cesser de réciter une prière avant une réunion publique à Saguenay, je me suis souvenu de Descartes: «Attendu que le plus parfait ne peut, en aucune façon être produit par le moins parfait, il fallait bien que toutes nos parfaites pensées viennent de quelque part et que ce ne peut évidemment être que de nos propres esprits imparfaits!» Alors, je décrète que cette décision du Tribunal des droits de la personne est le fruit d’esprits imparfaits qui la composent et qui l’animent! Comme l’a écrit dans la “Voix de l’Est” Guy Durant, théologien, juriste, et professeur retraité de l’Université de Montréal, en quoi ce court moment de prière auquel une personne n’est pas tenu de s’associer, ou la présence d’un crucifix, porte vraiment atteinte à la liberté de conscience. À ce compte-là, devra-t-on enlever la Croix sur le Mont-Royal le jour ou un individu portera plainte aux autorités, comme celui qui a porté plainte contre le maire Tremblay de Saguenay ? Et que dire des symboles religieux de toutes sortes (peintures, tableaux, icones, etc) dans les milieux publics. Devra-t-on les faires disparaître des centres d’arts, des bibliothèques, ou gravés sur des momument dans les lieux publics?

Compromis respectueux et démocratique.

Dans les Palais de justice par exemeple (je n’ai pas fais de vérification à celui de Longueuil) la politique du ministère de la Justice indique que les crucifix doivent être exclus des palais de justice construits après 1986 et que le retrait de ceux existant dans les immeubles plus anciens se fait uniquement à l’occasion d’un réaménagement ou d’une rénovation importante. Voilà un compromis respectueux et démocratique. Ainsi, au nom du respect du patrimoine, de l’histoire et de la culture québécoise, on a justifié le crucifix à l’Assemblée nationale. Il y est, il y reste. Et pourquoi n’en serait-il pas de même pour la prière? Certaines personnes prétendent que cette tendance se manifeste de plus en plus à cause de l’influence des groupes de pressions qui appartiennent à d’autres religions, notamment les musulmans et les juifs entre autres, et que les québécois évoquent rapidement la liberté de conscience quand il s’agit de ne pas froisser celle des autres. Hélas, ce sont, comme dans le cas de Saguenay, des québécois de souche qui, en se proclament athés, se plaignent que leur libre conscience est attaquée. On peut très bien penser que l’habitude ou la tradition de la prière et du crucifix va progressivement disparaître, mais pourquoi faudrait-il forcer l’évolution et abolir une tradition qui répond encore 90 ou 95 p. cent de la population, justement dans une démocratie où est inscrite la libre expression et le droit. Le mot de la fin appartient à Guy Durant: «A-t-on enlevé la croix sur le Panthéon à Paris parce qu’il est devenu un monument laïque et enferme les restes d’athées notoires? Parfois, j’ai l’impression que l’on est prêt à accorder tous les accommodements aux religions, pourvu que ce ne soit pas la religion catholique. Bizarre!».

Sondage TVRS

Dans notre sondage maison la semaine dernière, on disait que, selon les experts-ingénieurs, le pont Champlain est sécuritaire pour les 10 prochaines années. On vous demandait alors de réagir à cette affirmation. Or, à 65% vous avez répondu que cela vous inquiétait. Puis, 24% des répondant disaient que cette affirmation était peu probable, alors que 11% la trouvaient rassurante. Merci pour votre participation. On vous invite à nous donner votre opinion chaque semaine. Vos commentaires et suggestions sont également appréciées.

4 commentaires

I feel that the crucifux should stay as it is also part of our history. I’m tired of accommodating to immigrants that move here and want their customs above ours. They don’t do it in their country so why do we change for them? I’m not Catholic but still respect the cross. All the provinces should unite and make a stand that this is our history and stand together to say NO, enough is enough. The headgear most Muslims,Sikhs,Islamics (as examples,) wear for men and women, the kirpan,the hijab etc are fought in courts to be worn due to the immigrants arriving in our country. Women wear the hijab to hide their body, but we all have seen pictures and know that men uses this excuse so a man that hides from the law can slip in and out of places if he wears this garment. I have seen women on hot, humid days wearing black garments, covering all the head right down to the feet while the men walk with ahead of them wearing shorts and light shirts.

Some places will argue about wearing a cross necklace in schools from an article http://www.thenewamerican.com/index.php/culture/education/6145-sikh-student-brings-qreligious-daggerq-to-school

Yes, we open our country for people who want a new life but they should accept our way of life and we shouldn’t have to change our ways to accommodate them. Along with woman moving here accepting our way of being equal to men and not a servant of them with no fear of the family beating them for the family’s honour. That isn’t accepted here period.

Commentaire par Frankie Silas — 22 février 2011 @ 10 h 19 min



Bravo for the nice words and, in the circomstances, you proved to be very courageous.

Félicitaions pour vos bonnes paroles et, dans les circonstances, vous démontrez beaucoup de courage.

Commentaire par Gilles Petel — 22 février 2011 @ 21 h 12 min



Des accomodements pas toujours commode!

Commentaire par Paul — 23 février 2011 @ 19 h 48 min



Bravo à ceux qui se lèvent et defendent nos droits et nos coutumes, notre religion, etc.

M. Verreualt

Commentaire par M. Verreault — 24 février 2011 @ 8 h 28 min



TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.


Imprimé depuis la page : http://www.tvrs.ca/blogue/exclusion-des-catholiques-dans-les-accomodements

TVRS

© TVRS, 2013 | Reproduction interdite

Télévision Rive-Sud
7445, Chemin Chambly
St-Hubert (Québec), QC, Canada, J3Y 3S3
www.tvrs.ca