TVRS

TVRS

Blogue

«Toé, té toé»

| Par Gilles Pétel,
| Blogue, Les billets de Gilles
| 2 commentaires

C’est ma traduction et mon interprétion de l’odieuse politique du baîllon utilisée dans notre honorable Assemblée Nationale du Québec. Et c’est le baîllon qu’a utilisé le Parti libéral de Jean Charest la semaine dernière, pour museler l’opposition et passer en vitesse la non moins odieuse loi 115. Cette loi qui crée deux classes de citoyens pour l’utilisation des écoles passerelles, permettant aux anglophones ou aux allophones de se soutraire à la Loi 101, en achetant à gros prix, le droit à l’école publique anglophone pour toute une génération, payée par les contribuables québécois. Et la ministre Christine St-Pierre a été lamentable en tentant de défendre sa position et celle de son gouvernement dans ce dossier, lors de son passage à l’émission “Tout le monde en parle” à Radio-Canada dimanche.

Multiculturalisme

Mme St-Pierre et le gouvernement Charest, s’appuient entre autres, sur les bienfaits du multiculturalisme, l’ouverture sur le monde, comme ils disent, pour défendre leur affreuse loi qui aura des conséquences, non seulement sur la qualité mais aussi sur la survie de la langue française chez-nous et à travers le Canada. Pourtant, pas plus tard que la semaine dernière, la chancelière allemande Angela Merkel déclarait que le multiculturalisme était un échec total. «Le crédo “nous vivons côte à côte et nous nous en réjouissons” a échoué», a précisé Mme Merkel. La moitié des Allemands tolèrent mal les étrangers. Un tiers d’entre eux estime que leur pays est submergé par les immigrés qui, en trop grand nombre, refusent de s’intégrer. Étrangement, lors du Conseil national du Parti Québécois en fin de semaine à St-Hyacinthe, on apprenait que proportionnellement, le Québec battait tous les records en matière d’immigration, tant au pays qu’ailleurs dans le monde occidental! Au Canada anglais, le Globe and Mail écrivait la semaine dernière qu’il fallait «biffer» le mot multiculturalisme de notre vocabulaire, parce qu’il fait peur aux canadiens en général et que ce mot est discrédité! «Non, les penseurs du journal de l’intelligentsia canadienne ne veulent pas tourner le dos au concept qui définit la politique de citoyenneté du pays depuis 40 ans. Mais ils admettent que son label, le mot, est à ce point discrédité, qu’il faudrait le changer», écrit Jean-François Lisée, Directeur du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal.

Précarité de la langue française

Quant à l’intégration, Statistique Canada nous donne des chiffres très révélateurs. Ainsi en 1980, on avait répertorié six enclaves ethniques au pays, c’est-à-dire des communautés dont plus de 30% viennent d’une minorité visible. Or, 30 ans plus tard, à Montréal, Toronto et Vancouver, Statistique Canada parle d’une explosion de ces enclaves qui passent à 254! Cela signifie que ces communautés ethniques ne se sont pas intégrées à la société québécoise, refusent de le faire et préfèrent vivre dans un espèce de ghetto. Cette situation accentue la précarité de la langue française chez-nous. Et la ministre St-Pierre prétend que l’anglicisation de Montréal est la conséquence du déplacement des francophones vers les banlieues nord et sud! J’abonde dans le sens des déclarations de Mme Merkel. Et, «donner une chance à chacun, mais obliger chacun à s’intégrer», doit être une priorité pour notre gouvernement, l’avenir de notre pays et pour protéger son identité et sa culture.

Sondage

À notre question la semaine dernière portant sur votre inquiétude relativement à l’augmentation des taxes municipales dans le prochain budget de St-Lambert, vous avez répondu à 75% que ça vous inquiétait beaucoup, 15%, un peu, tandis que pour 10% des répondants, cela ne représentait aucune inquiétude. Si on fait le compte des “peu” et des “beaucoup”, cela démontre que 90% des payeurs de taxes de St-Lambert appréhendent avec inquiétude le prochain budget municipal. Merci pour votre participation et continuez à nous faire parvenir vos opinions, de même que vos commentaires et suggestions.

2 commentaires

test

Commentaire par Roxane Lamarre — 6 janvier 2011 @ 21 h 20 min



Voici un commentaire.

Commentaire par Patricia — 7 janvier 2011 @ 20 h 16 min



TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.


Imprimé depuis la page : http://www.tvrs.ca/blogue/%C2%ABtoe-te-toe%C2%BB

TVRS

© TVRS, 2013 | Reproduction interdite

Télévision Rive-Sud
7445, Chemin Chambly
St-Hubert (Québec), QC, Canada, J3Y 3S3
www.tvrs.ca