Actualités

Xavier Barsalou-Duval devient porte-parole des dossiers de transports

Xavier Barsalou-Duval devient porte-parole des dossiers de transports
Emilie Tremblay
le 08 novembre à 15:00

Le député de Pierre-Boucher – Les Patriotes – Verchères, Xavier Barsalou Duval, a hérité des dossiers des transports, des infrastructures et des collectivités dans le cabinet fantôme du Bloc québécois.

Jusqu’à ce que le premier ministre Justin Trudeau effectue des changements dans son cabinet, ses adversaires libéraux seront le ministre des Transports Marc Garneau et le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités François-Philippe Champagne. « Ce sont des dossiers importants que me confie Yves-François Blanchet. J’éprouve beaucoup d’enthousiasme à l’idée de relever ces nouveaux défis et je tâcherai d’être à la hauteur de cette confiance du chef à mon endroit », a déclaré M. Barsalou-Duval.

Le député a aussi indiqué que la plupart de ses dossiers locaux relèvent de ces deux ministères; frein à l’érosion des berges, régulation de la vitesse sur le Richelieu et le Saint-Laurent, sécurité ferroviaire, réaménagement de la voie ferrée, réfection du quai de Verchères et expansion du Port de Montréal à Contrecœur. Il soutient qu’il sera bien placé pour les faire valoir.

Par ailleurs, deux autres députés de la Rive-Sud se sont vus confier des responsabilités dans ce cabinet fantôme. Le député de Montarville, Stéphane Bergeron, a obtenu les dossiers des affaires étrangères, des affaires intergouvernementales et du rapport d’impôt unique et le député de Longueuil Saint-Hubert, Denis Trudel, s’est vu confier la solidarité sociale.

Le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, a révélé les différentes responsabilités de ses députés mercredi et a martelé que son parti agirait dans l’intérêt des Québécois. « Notre équipe comptera sur un heureux mélange d’élus aguerris et de recrues qui vont surprendre à la Chambre des communes. Je leur confie la responsabilité de continuer à faire de la politique digne et propre tout en travaillant d’arrache-pied pour faire des gains pour le Québec. », a affirmé Yves-François Blanchet.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.