Actualités

Voici les endroits où la consommation de cannabis est permise, ou interdite, dans les lieux publics

Voici les endroits où la consommation de cannabis est permise, ou interdite, dans les lieux publics
Courtoisie: Echo Paris
Aimée Lemieux
le 17 octobre à 11:00

Le cannabis est maintenant légal à travers tout le pays. Sur la Rive-Sud, voici les villes où il sera permis ou interdit d’en consommer dans les lieux publics.

Boucherville

Pour le moment, les élus n'ont adopté aucun règlement particulier. La consommation de cannabis est donc permise, mais des modifications pourraient être amenées éventuellement. Le gouvernement de la Coalition avenir Québec entend l’interdire dans les lieux publics et les élus pourraient décider de légiférer en ce sens.

Brossard

À quelques heures de la légalisation du cannabis, mardi soir, les élus n’avaient toujours pas statué. Comme aucun règlement municipal n’a été adopté, Brossard se colle pour le moment à la loi provinciale. La consommation de cannabis est donc autorisée dans les lieux publics, mais doit respecter les mêmes dispositions qui encadrent le tabac. À cela s’ajoute l’interdiction de consommer du pot sur les terrains des établissements de santé, des établissements collégiaux et universitaires, les pistes cyclables et les espaces d’attente pour le transport en commun.

Brossard annonce qu’elle lancera un sondage pour solliciter ses citoyens. Aucun détail n’a toutefois été communiqué pour le moment.

Contrecœur

La consommation est interdite dans les lieux publics de Contrecœur. Une amende variant entre 50 $ et 500 $ peut être remise aux contrevenants.

La Prairie

Avant d'adopter un règlement, la Ville va suivre la loi provinciale. Elle pourrait modifier son approche en fonction de l'évolution du dossier, en prenant en compte l'opinion de ses résidents et des intervenants locaux.

Longueuil

Il est permis de consommer du cannabis dans les lieux publics de la Ville, sauf là où il est déjà interdit de fumer, tel qu’à proximité des parcs, des aires de jeux pour enfants et des installations sportives.

Saint-Bruno-de-Montarville

Plus de détails à suivre.

Saint-Constant

Les élus de Saint-Constant ont décidé d’adopter la ligne dure. Aucune fumée de cannabis ne sera donc tolérée dans les espaces publics.

Sainte-Julie

Réuni le mardi 16 octobre, le conseil municipal a adopté à la dernière seconde un règlement municipal qui interdit le pot dans les lieux publics.

Saint-Lambert

Il est interdit de fumer, posséder, distribuer ou vendre du cannabis dans les parcs lambertois. La Ville légifère de la même façon pour l’alcool.

Il n’est toutefois pas interdit de consommer de la marijuana dans les rues.

Varennes

Il est formellement interdit de consommer du cannabis dans les lieux publics. Toute personne qui consomme, prépare ou exhibe du cannabis s’expose à une amende oscillant entre 100 $ et 1000 $.

Verchères

Les élus doivent statuer au mois de novembre, lors de la prochaine séance du conseil municipal, mais les communications de la Ville nous confirment que c’est l’approche restrictive qui sera adoptée. Jusqu’au prochain conseil, toutefois, la consommation est permise dans les lieux publics selon les mêmes règles qui encadrent le tabac.

À retenir

— Il faut avoir 18 ans pour acheter, posséder ou consommer du cannabis. Le gouvernement de François Legault pourrait éventuellement imposer l’âge minimum à 21 ans.

— La conduite avec facultés affaiblies par le cannabis est une infraction criminelle grave.

— Seule la Société québécoise du cannabis (SQDC) est autorisée à l’exploitation commerciale. Un timbre qui valide sa légitimité est mis sur le produit.

— On ne peut pas traverser les frontières américaines avec du cannabis.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.