Actualités

Vers l'agrandissement de l'école secondaire de la Magdeleine

Vers l'agrandissement de l'école secondaire de la Magdeleine
Aimée Lemieux
le 09 novembre à 14:00

Le gouvernement de François Legault pourrait bientôt donner le feu vert à la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) pour son projet d’agrandissement de l’école secondaire de la Magdeleine, à La Prairie.

Une première étape avait été franchie cet été, alors qu’une enveloppe de 2 millions $ avait été réservée par les libéraux pour la mise à l’étude du projet. Quelques mois plus tard, après une élection provinciale et un changement de gouvernement, l’agrandissement demeure une priorité pour les élus, nous indique Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires.

«La première étape a été acceptée. L’autre étape, c’est que le Conseil du trésor autorise notre projet. Comme il se chiffre à plus de 50 millions $, ça doit absolument passer par cette instance-là», illustre-t-elle. Bonne nouvelle : son président est aussi le député de La Prairie, Christian Dubé.

«Une de ses adjointes m’a contacté, et elle m’a dit que le changement de député ne change absolument rien au problème d’espace. On nous considère, on considère notre problème», dit la présidente. Celle-ci espère «que tout soit bouclé au prochain conseil des ministres».

Les besoins sont criants à l’école de la Magdeleine, rappelle Marie-Louise Kerneïs. «Ce n’est pas un caprice, on a vraiment besoin d’espace, on a vraiment un problème de masse».

Les écoles débordent

À La Prairie et à Candiac, les écoles secondaires Saint-François-Xavier et Fernand-Séguin sont saisies des mêmes enjeux.

«C’est urgent. On doit tout réorganiser à l’interne pour maximiser nos espaces. Notre gestion de locaux est maximale, et nos écoles secondaires sont en souffrance», explique Mme Kerneïs.

L’année dernière, des élèves de troisième secondaire de l’école Saint-François-Xavier ont dû être transférés temporairement à la Magdeleine, cite-t-elle en exemple. «Mêmes les plateaux sportifs et les laboratoires, qui sont normalement exclusivement utilisés à ces fins-là, sont transformés en locaux».

La CSDGS planche actuellement sur plusieurs projets de construction et d’agrandissement, note finalement la présidente du conseil des commissaires. «Des annonces devraient suivre au printemps».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.