Actualités

Une navette sans conducteur à Candiac

Une navette sans conducteur à Candiac
Aimée Lemieux
le 10 août à 13:00

Grande première canadienne à Candiac : une navette sans conducteur et 100% électrique fera son arrivée sur les routes à la fin du mois.

Keolis Canada, le gouvernement du Québec et la Ville de Candiac ont annoncé en grande pompe ce projet pilote d’un an, vendredi matin. La navette sera accessible gratuitement aux Candiacois à partir de la semaine du 27 août.

Elle circulera sur un trajet de 2 km entre le stationnement incitatif et l’intersection des boulevards Marie-Victorin et Montcalm. Des arrêts sont prévus à l’hôtel de ville, à la résidence pour retraités Chartwell et à proximité d’entreprises locales.

Les usagers pourront toutefois l’emprunter uniquement pendant huit mois, puisque des tests pour « assurer sa viabilité pendant l’hiver » devront être effectués entre décembre et avril. « Actuellement, la navette peut rouler s’il fait -10, mais comme nos hivers sont rigoureux, on va devoir évaluer la résistance de la batterie », a expliqué Marie-Hélène Cloutier, vice-présidente chez Keolis Canada.

Même si le véhicule est sans conducteur, un opérateur de Keolis sera à bord, notamment pour assurer « une expérience intéressante aux passagers », mais aussi pour des raisons de sécurité, a indiqué Mme Cloutier.

Le ministre des Transports, André Fortin, a signifié à cet effet que le projet pilote permettra d’évaluer la cohabitation d’une telle navette avec les autres usagers de la route « pour développer des règles plus adaptées » à terme.

Un projet « extraordinaire » pour Candiac

Le maire Normand Dyotte accueille « fièrement » ce projet pilote, qu’il estime « ambitieux » et « novateur ».

Pour le ministre Fortin, la Ville était l’hôte toute désignée. « Candiac avait beaucoup d’intérêt, mais aussi, elle était prête à mettre des efforts et à s’investir. Elle a clairement démontré une volonté. »

Le député provincial de La Prairie, Richard Merlini, se réjouit également de la mise en service de cette navette autonome, qui « mettra Candiac et toute la Rive-Sud à l’avant-plan en matière de développement durable ».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.