Actualités

Une femme de 77 ans décède dans un accident à La Prairie

Une femme de 77 ans décède dans un accident à La Prairie
Emilie Tremblay
le 12 mars à 15:00

Un accident de la route a fait un mort et deux blessés mardi matin à La Prairie. Selon Le Reflet, une collision entre deux véhicules, suivie d’un incendie, a eu lieu sur la route 104 vers 7 h 20 le mardi 12 mars.

La victime est une femme de 77 ans qui était à bord d’une Saturn Ion en compagnie d’un octogénaire. L’autre véhicule est un Dodge Dakota conduit par un quinquagénaire. Les deux hommes ont étés transportés vers des centres de soins locaux mardi matin et leur état est stable, mais la femme, dans un état critique, a succombé à ses blessures.

La collision a mené à la fermeture de la route 104 entre l’autoroute 30 et le chemin de Valrennes à Saint-Jean-sur-Richelieu, pour permettre aux policiers d’enquêter sur les circonstances de l’accident.

Cet accident n’est pas le premier à s’être déroulé sur la route 104, alors qu’en 2001 un accident avait fait un mort, qu'en juin 2017 une collision frontale avait fait deux blessés graves et plus récemment en janvier dernier, un autre face-à-face avait envoyé deux personnes à l’hôpital.

La Ville de La Prairie a fait plusieurs demandes au ministère des Transports afin de sécuriser cette artère, dont une en 2017 afin d’installer deux feux de circulation aux intersections de la route 104 et du rang Saint-Raphaël, de la route 104 et du chemin de la Bataille, ainsi qu'à l'intersection de la route 104 et du chemin Lafrenière.

Pour le maire de La Prairie, Donat Serres, il s’agit d’un accident très malheureux, mais pas surprenant. « On a de plus en plus d’ensembles résidentiels et beaucoup de véhicules qui passent, on parle de 23 000 voitures par jour. »

Selon M. Serres, c’est le 6e décès sur la route 104 dans les 15 dernières années. Le conseil municipal demande d’ailleurs depuis 2003 au ministère des Transports la construction d'une voie double sur la route 104 jusqu’à Saint-Luc. « On est rendu à 12 résolutions du conseil municipal demandant aux ministres des Transports d’intervenir dans ce dossier-là, mais ce sont les mêmes fonctionnaires qui y sont donc les choses n’avancent pas. »

En 2015, le ministère des Transports avait fait construire deux voies additionnelles pour permettre le virage à gauche sur la route 104 vis-à-vis le chemin de la Bataille au coût de 2,2 M$. Selon le maire, le ministère voudrait construire des carrefours giratoires, mais il s’agit d’une solution irrecevable pour la Ville. « Les carrefours giratoires ne vont pas régler le problème à long terme. Avec la construction du Réseau express métropolitain (REM) on va avoir une augmentation des véhicules sur la route. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.