Actualités

Une école secondaire célèbre le Jour du drapeau

Une école secondaire célèbre le Jour du drapeau
Élèves et personnel de l'école Saint-Jean-Baptiste
Juliette Poireau
le 21 janvier à 13:30

En compagnie de la députée de Marie-Victorin, Catherine Fournier, les élèves et les membres du personnel de l’école secondaire Saint-Jean-Baptiste de Longueuil ont célébré les 72 ans du drapeau québécois.

Catherine Fournier, par sa présence, voulait souligner l’importance du symbole de l’emblème national : « notre drapeau est un symbole rassembleur, d’unité et de fierté ».

C’est près d’une quarantaine d’étudiants qui ont assisté à la commémoration, dont trois groupes de classes d’accueil. « Les élèves en classes d’accueil sont pour la plupart des nouveaux arrivants, issus de l’immigration ou encore réfugiés », explique la députée.

Pour elle, le fait de célébrer l'anniversaire de l'emblème québécois en compagnie de jeunes nouveaux arrivés lui a permis de transmettre le message que « dorénavant ce drapeau est aussi le leur, qu’ils peuvent s’y authentifier même s’ils ne sont pas nés ici, car ils sont maintenant québécois ».

Un groupe d’élèves en Histoire et leur professeur assistaient aussi à la cérémonie pour parler du contexte de l’adoption.

Mme Fournier a rappelé, en quelques mots, l’histoire de l’emblème québécois : « Adopté par le gouvernement de Maurice Duplessis le 21 janvier 1948, le fleurdelisé est le drapeau officiel du Québec depuis maintenant 72 ans, alors qu’il a succédé à l’ancien drapeau associé au Royaume-Uni », peut-on lire dans un communiqué.

Après avoir énoncé un court historique aux élèves et discuté sur la signification de l'emblème québécois, la cérémonie s’est terminée par « un levé du drapeau symbolique ».  

Pour la députée de Marie-Victorin, « l’Histoire, c'est fondamental ». Ainsi, elle se réjouit de « contribuer à transmettre ces connaissances en tant que représentante de l’Assemblée nationale ».

Distribution de drapeaux neufs

En parallèle, Catherine Fournier s’est engagée à remplacer des drapeaux défraichis sur tout le territoire de sa circonscription.

Tous les mois de janvier depuis 2017, la députée et son équipe se promènent dans les rues à la recherche de drapeaux à changer, et les institutions sont invitées à faire des demandes de remplacement.

La distribution de nouveaux drapeaux peut varier entre trois à douze par année.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.