Actualités

Une cession de terres à Kahnawake est contestée par des municipalités de la Rive-Sud

Une cession de terres à Kahnawake est contestée par des municipalités de la Rive-Sud
Courtoisie: Lily of the Mohawks
Aimée Lemieux
le 01 mai à 17:40

Les municipalités de Châteauguay, St-Isidore, Saint-Constant et Sainte-Catherine ainsi que la MRC de Roussillon étaient en Cour supérieure, aujourd’hui, pour tenter de faire invalider la décision de Québec de céder des terres à la communauté Mohawk de Kahnawake en bordure de l’autoroute 30.

Selon ce qu’indique Radio-Canada, en 2013, Québec avait adopté un décret pour que les terres vacantes soient transférées au fédéral afin de permettre l’agrandissement de la réserve autochtone.

 

Les quatre municipalités et la MRC de Roussillon ont alors intenté une poursuite contre Québec parce qu’elles estimaient être lésées par la décision. C’est que les terres auraient un fort potentiel commercial et résidentiel, ont indiqué les parties requérantes à Radio-Canada.

 

Les élus municipaux disent également ne pas avoir été consultés au moment du décret.

 

De leur côté, les Mohawks de Kahnawake estiment avoir droit à leurs terres, qui leur ont été promises par le gouvernement du Québec.

 

En 2015, d’ailleurs, les Mohawks avaient boycotté les commerces de Châteauguay pour faire pression sur les maires et qu’ils abandonnent ultimement leur poursuite.

 

Les audiences devraient durer trois semaines, précise Radio-Canada.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.