Actualités

Une ancienne candidate péquiste avec la CAQ dans Marie-Victorin

Une ancienne candidate péquiste avec la CAQ dans Marie-Victorin
Aimée Lemieux
le 31 juillet à 16:00

La Coalition avenir Québec (CAQ) recrute Martyne Prévost, ancienne candidate péquiste et femme d’affaires, pour se présenter dans la circonscription de Marie-Victorin contre la députée sortante Catherine Fournier.

 

Martyne Prévost est une « self made woman », c’est-à-dire une « femme de projets », a vanté François Legault, à l’occasion de l’annonce officielle de sa candidature faite mardi après-midi dans le Vieux-Longueuil.

 

Même si elle n’habite pas dans la circonscription, la candidate caquiste explique avoir un « attachement particulièrement présent » pour Marie-Victorin. « J’ai grandi à Longueuil, j’ai étudié au cégep Édouard-Montpetit et j’ai eu mes premiers emplois d’été ici », a-t-elle signifié. « Mon attachement à cette ville est encore très fort et c’est pourquoi je veux servir les citoyens de Marie-Victorin », a assuré la femme d’affaires.

 

Parmi les enjeux qu’elle entend défendre figurent l’« amélioration de la fluidité du trafic » et le « développement économique de Longueuil ». Diminuer le temps d’attente aux urgences est également une « priorité », note-t-elle, rappelant que celui des hôpitaux Charles-Le Moyne et Pierre-Boucher est particulièrement « élevé ».

 

Martyne Prévost s’est présentée avec le Parti québécois en 2008 dans le comté de Richmond, situé en Estrie et dans le Centre-du-Québec, mais a été défaite par le candidat libéral Yvon Vallières. Questionnée quant à ses intentions, la candidate assure aujourd'hui ne plus être souverainiste.

 

Mme Prévost est copropriétaire du Centre équestre de Chambly. Elle est également connue pour son implication dans le milieu culturel, notamment comme membre du conseil d’administration de l’ADISQ et de la SODEC.

 

Rappelons que la candidate pressentie pour représenter la CAQ dans Marie-Victorin, Josée Latendresse, a annoncé la semaine dernière qu’elle ne briguerait pas les suffrages. « Il y a plus de 125 comtés au Québec et plus de 500 personnes qui nous ont démontré de l’intérêt. Dans Marie-Victorin, j’ai choisi Martyne Prévost », a commenté à ce sujet François Legault.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.