Actualités

Un site Web pour dénombrer les places libres au stationnement incitatif Montcalm-Candiac

Un site Web pour dénombrer les places libres au stationnement incitatif Montcalm-Candiac
Emilie Tremblay
le 04 septembre à 12:15

Les utilisateurs du transport en commun qui se rendent au stationnement incitatif Montcalm-Candiac en voiture ont désormais un moyen de connaître à l’avance s’ils y trouveront une place de stationnement.

Le projet pilote, une collaboration entre la Ville de Candiac et exo, a nécessité un investissement d’un peu moins de 25 000 $, partagé à parts égales entre les deux entités. En se rendant sur le site Web de Candiac ou sur l'application, les utilisateurs peuvent accéder au système de prévision qui indique si des places de stationnement seront disponibles dans les 15, 30 ou 60 minutes à venir.

Le décompte se fait grâce à des pastilles de comptage, installées sous la chaussée à l’automne 2018. Celles-ci, situées à l’entrée et à la sortie du stationnement, ont calculé le nombre de passages en fonction de plusieurs facteurs pour ensuite traiter ces données sur une période d’un an. Un algorithme a été établi prédisant les tendances de fréquentation sur la base du taux d’occupation selon les heures, les journées et les périodes de l’année.

Un panneau qui affiche en temps réel si le stationnement est plein a également été installé à l’entrée du stationnement.

Selon exo, l’objectif est de faire gagner du temps aux utilisateurs. La compagnie dit attendre de voir les résultats du projet pilote avant de s’avancer sur l’implantation d’un tel système sur d’autres stationnements incitatifs sur la Rive-Sud.

Pour Normand Dyotte, maire de Candiac, il était important de donner des services adéquats afin d’encourager les gens à prendre le transport collectif. « On veut bien servir nos usagers. Les gens qui se rendent au stationnement incitatif Montcalm-Candiac le matin et qui ne savent pas s’il y a une place peuvent perdre du temps. »

Le nombre d’usagers d’exo à Candiac a considérablement augmenté dans les dernières années, ce qui crée des débordements au stationnement. M. Dyotte a cependant affirmé travailler en étroite collaboration avec exo sur un projet de stationnement à étages depuis plusieurs mois.

S’il admet que certains automobilistes pourraient se tourner vers d’autres stationnements incitatifs sur la Rive-Sud lorsque celui de Montcalm-Candiac est plein, il espère qu’ils privilégieront plutôt les trois boucles locales d’autobus gratuit de Candiac ou le vélo pour s’y rendre.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.