Actualités

Un conseiller de Greenfield Park parmi les présumées victimes de François Lamarre

Un conseiller de Greenfield Park parmi les présumées victimes de François Lamarre
Emilie Tremblay
le 05 décembre à 16:50

Le conseiller de l’arrondissement de Greenfield Park, Wade Wilson, aurait été agressé une douzaine de fois par l’ancien entraineur de hockey de Greenfield Park, François Lamarre.

Ces événements se seraient déroulés il y a près de 45 ans alors que M. Wilson était âgé de 12 ans. Selon lui, François Lamarre se liait couramment d’amitié avec des jeunes et les invitait à aller prendre une crème glacée ou encore à dîner. C’est une fois dans son véhicule qu’il aurait tenté de se chamailler avec ses présumées victimes pour ensuite essayer de les tripoter. « C’était toujours un peu étrange. [François Lamarre] était un bel homme, il était en position d'autorité et il avait de l'argent, mais il était toujours accompagné d’enfants », a expliqué M. Wilson.

Wade Wilson a rencontré les agents du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) mercredi soir pour porter plainte. Selon ses dires, depuis jeudi matin, 14 autres personnes auraient fait de même.

Le conseiller a décidé d’en parler publiquement pour inciter d’autres victimes à dénoncer et a invité celles-ci à aller chercher de l’aide. « Les hommes sont habitués de ne pas en parler et j’ai fait la même chose jusqu’à hier. Je croyais que c’était du passé, mais en reparler rend la chose plus émotive et les souvenirs sont alors plus vifs. C’est douloureux, mais je crois faire la bonne chose, je veux être présent et soutenir les autres victimes », a-t-il conclut.

Rappelons que François Lamarre est notamment accusé dans plusieurs dossiers d’agression sexuelle, de grossière indécence et d’attentat à la pudeur.

Ces événements se seraient déroulés de 1972 à 1997, notamment alors qu’il était entraineur de hockey mineur à Greenfield Park. Les enquêteurs du SPAL demandent à toute personne détenant de l’information au sujet de cet homme de composer le (450) 463-7211. Toutes les informations transmises seront traitées par un enquêteur de façon confidentielle.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.