Actualités

Troisième conseil municipal à Longueuil: troisième bras de fer entre les élus

Troisième conseil municipal à Longueuil: troisième bras de fer entre les élus
Courtoisie: Chatelle Simard
Aimée Lemieux
le 24 janvier à 12:30

C'est encore une fois sous le signe de la division et des affrontements politiques que s'est tenu le conseil municipal à Longueuil mardi soir.

D'entrée de jeu, les conseillers ont été incapables de désigner le président d'assemblée au 2/3 des voix. Même un vote secret, tenu lundi, n'a pas permis de procéder à cette nomination.

 

Le chef de l'opposition, Xavier Léger, a même qualifié ce vote de «folklore politique».

 

Les candidatures de Nathalie Boisclair et de Michel Lanctôt demeurent sur la glace.

 

La mairesse Sylvie Parent invite maintenant «d'autres personnes» à briguer la présidence du conseil municipal.

 

Tommy Théberge, d'Action Longueuil, a été désigné temporairement mardi soir.

 

Immobilisme

 

L'opposition officielle dénonce ardemment «l'obstination irraisonnable» de la mairesse.

 

Sylvie Parent «bloque la nomination» de Michel Lanctôt comme président du conseil municipal, même s'il dispose d'une «expérience avérée» pour exercer cette fonction, martèle Xavier Léger.

 

La mairesse «repousse toujours à plus tard» les nominations et le début des travaux de la commission, qui sont «pourtant essentiels aux fonctions des élus».

 

Longueuil Citoyen indique par ailleurs que leurs propositions «sont rarement retenues».

 

«La mairesse et sa garde rapprochée décident des orientations et des résolutions», clament les élus de l'opposition.

 

« On a un sérieux problème»

 

«J'ai un profond malaise parce que l'opposition ramène toujours la même candidature au poste de président du conseil, et cette personne n'arrive pas à rallier le 2/3 des élus», explique la mairesse.

 

Visiblement dans un cul-de-sac, Sylvie Parent exhorte l'opposition officielle à abandonner la candidature de Michel Lanctôt.

 

La mairesse reconnaît par ailleurs que les échanges au conseil municipal sont «immatures» et «qu'il y a du chemin à faire». Elle invite en ce sens tous les élus à une «journée de travail» en février.

 

Sylvie Parent rappelle qu'elle a été «choisie» et exige que l'opposition «respecte la décision des citoyens de Longueuil».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.